Coup d’Etat : Qui est Mamady Doumbouya, le nouvel homme fort de Conakry ?

Guinée
Colonel Mamady Doumbouya
Colonel Mamady Doumbouya

CONAKRY-Qui est le colonel Mamady Doumbouya, le nouvel homme fort de Conakry ? Les guinéens l’ont découvert, la plupart sur le petit écran, le 02 octobre 2018, à l'occasion du 60ème anniversaire de l'indépendance célébrée, en grande pompe à Conakry, en présence d'une dizaine de chefs d'État, au stade 28 septembre.

Ce haut gradé de l'Armée avait dirigé le défilé de son unité, le Groupement des Forces Spéciales (GFS),  une unité d'élite de l’Armée Guinéenne, composée d'hommes ultra équipés et entrainés.

Depuis ce dimanche 5 septembre 2021, il a pris les rênes de la Guinée, jadis aux mains d’Alpha Condé, réélu en octobre 2020, pour un troisième mandat controversé, au prix de nombreux morts et de blessés.

Cet ancien légionnaire Français est d’origine et de nationalité guinéenne. Colonel et commandant du Groupement des forces spéciales de l’armée guinéenne depuis 2018, il est depuis ce dimanche, celui qui est devant la mutinerie qui a renversé Alpha Condé.

Diplômé de Saumur dans le cadre de la coopération entre la France et les États africains partenaires pour la formation de gradés, le colonel Mamady Doumbouya depuis son retour sur les terres de ses parents commande le Groupement des Forces spéciales, une nouvelle unité d’élite de l’armée guinéenne.

Adulé et respecté par ses subordonnés, ce lieutenant-colonel tente de rendre le Groupement des forces spéciales moins dépendant du ministère de la défense et de la hiérarchie militaire.  Au cours de cette année 2021, il tombe en disgrâce avec sa hiérarchie, ce qui suscite d’ailleurs la méfiance du pouvoir guinéen. En mai 2021, des rumeurs font même état de son arrestation.

Ce dimanche 5 septembre 2021, contre toute attente, il a annoncé sur les ondes des médias d’État, l’arrestation du président Alpha Condé et la dissolution de toutes les institutions républicaines. Il proclame la mise en place d'un Comité national du rassemblement et du développement (CNRD).

’Je pense qu’aujourd’hui il est temps pour nous de mettre tous nos égos de côté. De penser au pays puisque le pays a mal. Il y’a beaucoup de blessures qu’il faut soigner’’, a lancé le colonel Doumbouya.

Invoquant « la situation socio-politique et économique du pays, le dysfonctionnement des institutions républicaines, l’instrumentalisation de la justice, le piétinement des droits des citoyens », il appelle à la réconciliation des guinéens pour qu’ils vivent ensemble dans l’harmonie.

Ce commando argue que la motivation des Forces Spéciales et de l’armée guinéenne est de faire désormais du sérieux afin de reconstruire la Guinée qui a tant souffert.

 

Focus Africaguinee.com

 
Créé le Dimanche 05 septembre 2021 à 22:17