Inondations spectaculaires à Labé : une pluie diluvienne provoque des dégâts énormes…

Moyenne Guinée
Inondation à Labé
Inondation à Labé

LABE- Certains citoyens de la ville de Labé ont les pieds dans l’eau depuis ce vendredi 3 septembre 2021. Une forte pluie qui s’est abattue cet après-midi sur la cité karamoko Alpha et ses environs a provoqué énormément de dégâts, notamment à Doghora, à partir du pont de liaison entre le centre-ville et le secteur Dombi dans le quartier Daka 1.

Des dizaines d'habitations et des ateliers ont été inondés. Alors que la pluie continue, les sinistrés se débattent pour sauver quelques affaires. Des boutiquiers installés à la gare routière de Doghora ont été surpris par la montée des eaux. Une bonne partie de leurs marchandises est mouillée, irrécupérable.

« Venez voir vous-mêmes ce qui se passe. Nous sommes fortement touchés et éprouvés par la destruction de notre commerce qui est notre source survie », crie un marchand, visiblement très éprouvé.

Dans les ateliers de scierie, les dommages sont les mêmes. Certains menuisiers ont perdu une bonne partie des bois qu’ils avaient stockés. Ils ont été emportés par les eaux.

« Nous sommes habitués aux fortes pluies ici mais jusque-là, les eaux n'ont pu emporter des bois. Mais aujourd’hui, les madriers ont tous été emportés. Il y a actuellement beaucoup de véhicules et des motos qui sont complètement couverts d'eau. C'est devenu un véritable barrage ici. C'est quand la pluie va cesser que nous pouvons évaluer les dégâts », regrette Maitre Abdoulaye Foulah, menuisier à Doghora.

En plus des ateliers et des boutiques, certaines habitations ont été fortement touchées. Les victimes attendent que la pluie cesse pour évaluer l'étendue des dégâts, confie un citoyen.

« Ce sont nos voisins qui ont été beaucoup plus touchés.  Leurs maisons sont remplies d'eau. Toutes les affaires sont mouillées. C'est triste ce que nous traversons », déplore Mariama Diallo.

Alpha Ousmane Bah (AOB)

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 664 93 45 45

 

Créé le Vendredi 03 septembre 2021 à 18:49