Le Ministère de la Santé à travers le Service National de Promotion de la Santé valide le document de la stratégie pour la campagne media du projet d'appui à la maîtrise du risque infectieux dans les établissements de soins -PCI- en République de Guinée

Guinée

La Guinée, à travers le ministère de la santé, grâce à l’appui technique d’Expertise France, sous le financement de l’AFD, a validé ce jeudi 19 août 2021, le document de la stratégie pour la campagne media du projet d'appui à la maîtrise du risque infectieux dans les établissements de soins-PCI.

L'objectif de doter le pays d'un document de stratégie pour la campagne media qui servira de guide pour élaborer les outils et de messages clés en faveur des populations, mais aussi des prestataires de service pour mieux prévenir et contrôler les infections dans les établissements de soins, ainsi que dans la communauté. 

 Le projet vise à assurer la présence des conditions nécessaires à la PCl, en veillant à la qualité et l'efficacité des actions de formation menées, avec la mise à niveau de certains équipements indispensables à la pratique de l’hygiène lors des soins, et en soutenant la mobilisation de la société civile, ainsi que les capacités du ministère de la santé pour communiquer sur la PCl, en direction des usagers.

 Ce projet veillera également à appuyer le Ministère de la Santé afin de mieux sensibiliser les communautés aux risques infectieux, qui affectent particulièrement les femmes, ainsi qu'aux mesures d'hygiène 

 "Connaître les risques infectieux et les prévenir par le contrôle nous permet de protéger davantage nos populations. Donc, nous nous félicitons de l'appui de notre partenaire Expertise France qui nous permet de renforcer notre système de santé. Cela va être un avantage pour le système de santé puisque nous nous reposons sur les médias pour une communication responsable. Donc, cela nous permettra de maîtriser les risques infectieux au sein des établissements de soins et au sein de nos communautés", a martelé Souleymane Touré, le Conseiller juridique du Ministère de la santé et représentant du Ministre Remy Lamah à cet atelier.

 Cette campagne média sur le projet PCI vise à augmenter le niveau de connaissance et renforcer le changement comportemental et social en direction des usagers (prestataires et communautés) dans les trois régions que couvre le projet dont celle de N'zérékoré (Guinée forestière), de Kankan (Haute Guinée) et de Conakry (zone côtière), avec une population estimée en 2021 à 6 387 819 habitants.

 "La stratégie média du projet PCI s'inscrit dans le processus global de la communication pour le changement social et de comportement permettant d'agir sur les obstacles de la population cible qui empêchent la communauté d'adopter des connaissances, attitudes et pratiques favorables à la santé. Les activités cibles de cette communication sont surtout axées sur les femmes, les membres de ménages, les usagers et les prestataires des structures de santé. La mise en œuvre de cette stratégie média va nous aider à augmenter le niveau social en direction des prestataires et communautés portant sur la prévention et le contrôle des infections du projet d'appui à la maîtrise des risques infectieux dans les établissements de soins en Guinée, projet qui est mis en œuvre par Expertise France", a expliqué Dr Gnakoye Félémou< Coordinateur des programmes santé PCI, RAM et Urgences à Expertise France.

De son côté, le Directeur du service national de promotion de la santé au Ministère de la Santé a expliqué l’importance d’impliquer les médias dans cette campagne.

"La campagne médiatique est l'une des approches les plus efficaces. Cela permet de mettre non seulement en contribution les hommes de média, les leaders communautaires et religieux, les ONG mais aussi tous les acteurs de la promotion sur le terrain. Donc, mettre une coordination à ce niveau permet d'avoir un seul langage, cela va éviter de désorienter la population et les gens pourront adopter des comportements qui nous permettrons d'éviter les maladies épidémiques et pandémiques", a indiqué Dr Karamo Taliby Kaba.

Faut-il rappeler que le projet PCI vise à renforcer l'efficacité des soins par une action transversale portant sur la prévention et le contrôle des infections, gage d'amélioration de la qualité des soins qui permettra en outre de restaurer la confiance dans le système de santé. L'action mobilisera les différentes parties prenantes d'une bonne gouvernance santé : professionnels, usagers, chercheurs et décideurs en renforçant les supports de redevabilité formels et informels.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 666 134 023

Créé le Jeudi 26 août 2021 à 13:02