Accusations de Kassory : la réplique de l'opposition…

Guinée
Dr. Ibrahima Kassory Fofana, Premier ministre de Guinée
Dr. Ibrahima Kassory Fofana, Premier ministre de Guinée

CONAKRY-Kassory Fofana donné pour "démissionnaire" a accusé l’opposition d’être derrière cette rumeur pour le mettre en mal avec Alpha Condé et fragiliser le régime. Alors que le chef de file de l’opposition demande au Premier ministre de citer nommément les opposants qu’il soupçonne, Edouard Zotomou Kpogomou de l'Anad, doute plutôt que la rumeur soit venue du camp présidentiel.

Mamadou Sylla ne nie pas les accusations du Premier ministre, mais il demande à celui-ci de faire la différence entre « l’opposition légaliste » et « l’opposition radicale ». « L’opposition c’est un ensemble formé de plusieurs catégories. Il y en a qui s’opposent intelligemment et respectent toutes les institutions républicaines. C’est le cas de l’opposition membre du cabinet du chef de file. Nous sommes légalistes. Moi-même, j’incarne une institution.  Par contre, il y a une opposition radicale qui ne reconnait les institutions républicaines. (…) Donc, si le Premier ministre veut parler de l’opposition, il n’a qu’à faire un peu de différence parce qu’il y a l’opposition légaliste et l’opposition radicale. Je pense qu’il aurait dû citer les partis ou les personnes qu’ils accusent, mais s’il accuse globalement, ce n’est pas bon », a réagi Mamadou Sylla interrogé par Africaguinee.com.

Lire aussi-Guinée : l’opposition divisée sur une décision "controversée" d'Alpha Condé…

Edouard Zotomou Kpogomou de l'ANAD (Alliance nationale pour l'alternance démocratique) réfute l’accusation du Premier et soupçonne la mouvance présidentielle d’en être la principale instigatrice de cette rumeur.

« C’est une accusation fortuite parce que nous-mêmes quand une information comme ça tombe, avant d’en faire quoi que ce soit, nous essayons de faire de recoupement. N’ayant été  confirmée à quelque niveau que ce soit, nous n’avons pas pris la nouvelle au sérieux. Il est plutôt possible que ce soit la mouvance que soit dans cet état d’esprit pour essayer de nous divertir. Ils sont capables eux-mêmes de monter le scénario et en même temps accuser l’opposition. C’est ce qui se passe », a souligné l’opposant avant d’établir un lien entre la prétendue démission et la nomination d’un Premier ministre par intérim.

« Par contre, la nomination d’un Premier ministre par intérim a suscité beaucoup de questions à mon niveau. Le Premier ministre est sorti plusieurs fois, mais on ne l’a jamais remplacé. C’est maintenant qu’on trouve nécessaire de le remplacer par un intérimaire, pourquoi ? Je pense que c’est de jeux qu’ils ont en train de faire. Mais nous, on ne va pas se laisser distraire », a indiqué l’opposant.

 

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 669 91 93 06

Créé le Jeudi 26 août 2021 à 18:55