Siguiri : vive tension à Foulata, des agents accusés de graves exactions...

Haute Guinée
Une femme blessée alitée à l'hôpital de Siguiri
Une femme blessée alitée à l'hôpital de Siguiri

SIGUIRI- Plusieurs personnes, notamment des femmes, ont été blessées ce mardi 17 août 2021, dans des heurts dans la localité de Foulata, district Maléah, situé à 85 kilomètres de Siguiri centre, a appris Africaguinee.com.

La tension était latente dans cette bourgade depuis ce dimanche 15 août 21. Arborant des foulards rouges, des femmes avaient commencé à manifester depuis avant-hier, provoquant des incidents mineurs.

Mais ce mardi, il y a des débordements lors que les forces de l'ordre sont intervenues, a-t-on appris. En plus des blessés, des maisons incendiées, nous ont confié de sources locales.

Ces manifestantes avaient campé sur l'un des sites d'exploitation d'une société minière. Voulant libérer les lieux, les forces de l'ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes pour les disperser.

Au cours de cette opération, il y a eu des blessés et d'autres dégâts matériels à Foulata. Interrogé un responsable district explique :

"Ce sont les forces de l'ordre qui ont lancé des gaz lacrymogènes sur les femmes manifestantes, 24 d'entre elles sont blessées, une a reçu une balle au niveau de son bras qui a été cassé. Après, les agents sont descendues en ville où ils ont incendiés des habitations. Là où je vous parle, je me suis réfugié à la gendarmerie d'abord. Je ne connais pas le nombre exact d'habitations incendiés", a confié ce responsable local qui a requis l'anonymat pour des raisons de sécurité.

La tension est restée vive toute la journée entre les forces de l'ordre et les manifestants. Les blessées ont été admises à l'hôpital pour des soins.

Nous y reviendrons !

 

Africaguinee.com

 
Créé le Mardi 17 août 2021 à 21:09