Guinée : L’autre conséquence de l’augmentation du prix du carburant…

Conakry

CONAKRY- Suite à l'augmentation du prix du carburant, les prix des denrées de première nécessité ont connu une montée en flèche au niveau des marchés de toutes les grandes villes du pays.

Les quatre régions du pays sont touchées par ce phénomène. De la capitale Conakry en passant par Boké, Labé, Siguiri ou encore N'zérékoré, le constat est le même. Les prix des produits de grande consommation sont en hausse, a constaté Africaguinee.com.

Dans la capitale Conakry, le sac de sucre qui était vendu à 380 mille gnf, s’arrache actuellement à 440.000 gnf, soit une hausse de 60.000 Gnf. Le sac de 50 kg du riz blanc qui était vendu à 320 mille est aujourd'hui à 330 mille gnf. Le bidon d'huile ciao de 20 litres qui était vendu à 310 gnf est aujourd'hui vendu à 340 mille gnf, alors que le sac de 25kg de riz Ciam qui était vendu à 210 mille gnf est aujourd'hui vendu à 230 mille gnf.

Le kilogramme du riz local qui s'achetait avant entre 7 mille et 7 500 gnf est vendu aujourd'hui entre 8 500 gnf et 9 000 gnf. Par endroit même, certains restaurateurs nous ont confié que le kilogramme du riz local nouvel arrivage est vendu à 10 mille gnf.

A Labé, dans la région foutanienne, le sac de farine qui se négociait à 315 mille gnf est actuellement 320 mille gnf, tandis que le sac de sucre qui se vendait à 375 mille se négocie aujourd'hui à 400 mille gnf. De 325 mille gnf le prix du bidon d'huile est actuellement vendu à 345 mille gnf à Labé. Le sac de  lait se négocie entre 970 mille gnf à 1 million gnf actuellement, selon la qualité.

A Boké également le constat est de même. Le sac de farine qui se vendait avant à 310.000 gnf se négocie actuellement à 320.000 gnf. Le bidon d'huile d'arachide de 20 littres qui se vendait avant à 315.000 gnf est maintenant vendu à 335.000 gnf. Le sac de sucre de 50 kg qui était avant à 390 000 gnf est maintenant à 410.000 gnf. Le bidon de 20 litres d'huile rouge qui se vendait avant à 220.000 mille gnf est actuellement à 240.000 gnf.

La ville de Siguiri en haute Guinée n'est pas épargnée par le phénomène. Pour l'huile d'arachide importée, le prix d'un bidon de 20 litres qui variait entre 315.000 gnf à 320.000 gnf est aujourd'hui à 350.000 gnf. Le sac de farine qui était vendu sur le marché à 340.000 gnf est aujourd'hui à 345 000 gnf.

A N'zérékoré, la capitale de la région forestière, le sac de riz blanc de 50 kg qui oscillait entre 325 et 330 mille gnf est aujourd'hui vendu entre 345 et 350 mille gnf. Le sac de 50 kg de riz local qui était entre 345 et 350 mille gnf est aujourd'hui vendu à 380 mille gnf alors que le bidon d'huile d'arachide de 20 litres qui était vendu avant l'augmentation du prix du carburant entre 315 et 320 mille gnf est aujourd'hui vendu entre 340 et 350 mille gnf. Le kilo d'oignon qui était vendu avant à 14 500 gnf est actuellement vendu à 16 mille gnf.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 666 134 023

Créé le Lundi 16 août 2021 à 10:40

TAGS