Elhadj Mamadou Saliou Camara : "C’est exagéré de refuser d’enlever le voile pour une heure d’examen…"

Guinée
Elhadj Mamadou Saliou Camara, grand imam de Conakry
Elhadj Mamadou Saliou Camara, grand imam de Conakry

CONAKRY-Face à la polémique suscitée par le renvoi d’une candidate voilée du nom de Mariama Dalanda Diallo d'un centre d’examen à Kissidougou, Africaguinee.com a interrogé le 1er imam de Fayçal sur le sujet. Elhadj Saliou Camara estime que la fille aurait dû enlever son voile pour faire le Bepc (brevet d'étude de premier cycle)

"Moi je suis naturellement voilée depuis mon enfance. J'ai commencé à porter le voile depuis à l'âge de 10 ans. J'ai aimé cet habillement sans aucune force extérieure.  Pendant l'année scolaire, j'avais dit à mon Directeur que je veux bien faire le brevet sans que mon visage ne soit aperçu. Il m'a dit qu'il verra ce qu'il peut faire pour moi. Du coup, j'ai continué ma révision. Lorsque je m'apprêtais à affronter les épreuves de rédaction que le délégué m'a renvoyée", a témoigné Mariama Dalanda Diallo au micro de notre correspondant dans la région de Faranah.

Lire aussi-BEPC : Dalanda Diallo a préféré perdre son examen que d'ôter son voile…

Interrogé sur ce sujet qui continue susciter des réactions sur les réseaux sociaux, le premier imam de la grande mosquée Fayçal a précisé : « Elle a préféré son voile à la connaissance, elle a exagéré et ça ce n’est pas bon. Le voile est normal, c’est une recommandation divine, mais elle devait l’enlever pour faire l’examen. Parce que si elle voyage maintenant là à Paris, elle ne va pas monter dans l’avion sans enlever le voile. Est-ce que si elle tombe malade et qu’elle va à l’hôpital  elle ne va-t-elle pas enlever le voile ?  Qu’est ce qui l’empêche d’enlever son voile pour faire une heure d’examen pour le remettre après ? Ça c’est dangereux et ce n’est pas bon. C’est vrai que c’est une recommandation divine, mais ce n’est pas comme cela on fait. Elle est mal informée.

Il faut que tout le monde sache que le voile c’est deux catégories. Tous les Oulémas ne sont pas d’accord à 100 % de mettre le voile sur le visage. Ils sont tous d’accord que le mettre sur le visage c’est ce qui est complet, mais ils ne sont pas d’accord que c’est obligatoire. Mon appel à l’endroit de tout le monde est qu’on ne doit pas exagérer dans l’adoration que Dieu nous a recommandés. Il y a des circonstances où il faut enlever le voile pour passer, c’est cela la réalité », a précisé Elhadj Saliou Camara

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 669 91 93 06

Créé le Samedi 31 juillet 2021 à 17:06