Guinée : "Ebène Skin" à l’avant-garde de la lutte contre la dépigmentation…

Conakry

CONAKRY-Dans le souci de lutter contre la dépigmentation, devenue un fléau en Guinée, l’ONG "EBENE SKIN" a lancé ce 14 juillet 2021, la première édition de sensibilisation sur cette pratique qui gagne du terrain. Cette jeune ONG regroupe plusieurs volontaires guinéens engagés dans la lutte contre la décoloration de la peau et de ses conséquences.

Pour BAH Massoud, Présidente de l’ONG EBENE SKIN, ces journées de sensibilisations qui vont débuter visent à rappeler les citoyens la nécessité de garder son teint naturel. Selon elle, l’utilisation abusive de crèmes ‘’chimiques’’ a des risques énormes sur la santé. Elle prévient que les personnes enclines à utiliser ces produits s'exposent à des pathologies épidermiques.

 ‘’ J’ai été motivée à mettre en place cette ONG qui lutte contre la dépigmentation, parce qu'il n’y a pas assez d’ONGs qui parlent de cette pratique. Pourtant, c’est devenu un fléau aussi fréquent en Afrique qu’en Guinée. Donc, je me suis dit d’agir dans ce sens afin de sensibiliser l’opinion sur les effets néfastes de cette pratique’’ a déroulé Massoud BAH, avant d’inviter les bonnes volontés à investir dans ce domaine qui touche une majorité des populations africaines.

‘’Nous travaillons avec nos fonds propres avec une assistance considérable de mes parents, de notre parrain qui est un membre de EBENE SKIN qui vit en France. Mais nous espérons que certaines institutions comprendront notre lutte pour s’associer à nous. Puisque nous agissons pour combattre cette gangrène sociétale. Nous exhortons les bailleurs de fonds à compter sur nous dans la bonne gestion de probables fonds qu’ils mettront à notre disposition ’’ a lancé la présidente de EBEKE SKIN.

Aux dires de Massoud BAH, le fait de parler de la dépigmentation, le fait d’encourager les femmes à s’accepter comme elles sont, devraient être l’inquiétude de tous les guinéens.

Mamady Dramé parrain de EBENE SKIN, et professeur de Management en performance, a  dans son allocution regretté l’abondance de ‘’produits cosmétiques’’ sur le marché guinéen des produits utilisées par la population.  

‘’Nous vivons une période où les publicités sur les produits cosmétiques qui détruisent la mélanine, la peau naturelle fait rage. Une ONG comme celle-ci,  qui essaye de prendre le contre-pied pour sensibiliser à garder sa peau naturelle, je crois qu’il faut encourager l’action tout simplement parce qu’elle est rare’’, a lancé le professeur Dramé.

Selon le parrain d’EBENE SKIN, aujourd’hui, l’humain a besoin de se retrouver dans le naturel pour valoriser son identité. ‘’ Il est tout à fait normal que le naturel soit au-dessus de l’artificiel. Lorsque j’ai compris que cette ONG avait cet objectif, j’ai accepté de les motiver et de les encourager dans ce sens’’ a dit en substance, Mamady Dramé.

Au terme de cette cérémonie de lancement, plusieurs cadeaux ont été offerts aux gagnants du ‘’Natural Challenge’’, qui a récompensé les filles qui ont un teint naturel sans dépigmentation.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Vendredi 16 juillet 2021 à 19:37