Siguiri : des donzos ouvrent le feu sur des militaires et gendarmes à Bankon

Haute Guinée

SIGUIRI- Des chasseurs donzos ont ouvert le feu sur une équipe mixte de gendarmes et de militaires, dans la localité de Bankon, à Siguiri en Haute Guinée.

Ils ont été attaqués dans la journée de ce mercredi 14 juillet, alors qu'ils étaient mandatés  par le TPI de Siguiri, pour surveiller une mine litigieuse qui oppose la sous-préfecture de Bankon à celle de Koumandjanboukou.

Une fois sur le terrain, la mission a été attaquée par les citoyens armés de fusils de calibre douze Koumandjanboukou.

Sur place, il y a eu une dizaine de blessés dont au moins 6 dans le rang des forces de défense et de sécurité.

Ils ont été tous admis à l'hôpital préfectoral de Siguiri. Ceux qui sont  dans des états critiques ont été envoyés  à Kankan.

 

"On a reçu vers 14heures 11 militaires tous atteints par balles, en provenance de Koumandjanboukou. On nous a dit qu'ils ont été fusillés par des donzos. Directement on s'est occupé d'eux, mais deux étaient en état grave. On les a évacué", a expliqué Balla major Keita chef de service des urgences de l'hôpital préfectoral.

 

Dr Abdoulaye Béchir Condé médecin légiste, a précisé : "Les blessés avaient tous des balles, mais deux avaient leur situation grave qu'on ne pouvait pas résoudre ici. Tous sont atteints au niveau de leur côte. Il fallait faire la radio pour savoir réellement leur état. Donc, il fallait les référer d'abord à Kankan avant de les évacuer à Conakry. On les a conseillé d'être un peu rapide", a confié Dr Abdoulaye Bachir Condé. 

 

Nous y reviendrons !

 

Depuis Siguiri, Diarra Sidibé

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 14 juillet 2021 à 20:49

TAGS