Affaire "salaire" de Bangaly Matty: les révélations de Bah Ousmane, PCA d’EDG…

Guinée
Bah Ousmane, PCA d'EDG
Bah Ousmane, PCA d'EDG

CONAKRY-Alors que la polémique continue d'enfler sur le salaire que percevrait le Directeur Général d'EDG (Electricité de Guinée) que certains ont jugé trop exorbitant, le président du Conseil d'Administration de cette entreprise étatique a apporté des clarifications.

Interrogé par Africaguinee.com, le ministre Bah Ousmane a précisé que des négociations sont actuellement en cours avec le Directeur Général pour fixer son salaire.

"On n’a jamais signé un contrat de travail pour Bangaly Matty, le Directeur général. Il n’a pas été question d’un salaire de 30 millions. Parce que nous sommes en négociation de la signature de son contrat de travail et pour la signature du contrat de performance. Pour signer ce contrat de performance, il faut qu’on se mette d’accord sur les indicateurs de performance par rapport auxquels il va être engagé. Pour couper court, nous sommes actuellement en négociation avec le Directeur Général pour fixer son salaire et c’est le conseil d’Administration qui doit le faire", a tranché le Président du CA d'EDG.

Bah Ousmane précise toutefois, qu'une avance de salaire a été consentie en faveur de M. Matty, jusqu'à ce que les négociations engagées se terminent.

"Il n’a pas de contrat car on est en négociation au niveau du Conseil d’Administration et de l’Inspection du Travail. Nous devrions avoir une session du Conseil d’Administration d’ici la fin de ce mois pour finaliser le travail du Directeur Général d’EDG. C’est ça la vérité. Je précise encore qu’il n’a pas de contrat de travail signé. Ceci dit, en tant président du Conseil d’Administration, en concertation avec les administrateurs, on lui a consenti une avance de salaire jusqu’à ce qu’on finisse les négociations", a révélé l'actuel conseiller du Président Alpha Condé, en charge des questions d'infrastrucures.

Il souligne qu'ils sont actuellement dans un processus de sélection et de recrutement des cadres d'EDG qui vient de finir. C'est ce qui, selon M. Bah Ousmane, explique que le contrat de travail n’a pas été signé".

"Ce qu’il faut savoir, nous sommes dans un processus de sélection et de recrutement des cadres de l’EDG, qui vient seulement de finir.  Or, c’est un processus qui couvre l’ensemble des directions. C’est ce qui explique qu’au jour d’aujourd’hui, le contrat de travail n’a pas été signé. Nous n’avons pas voulu mettre les charrues avant les bœufs parce qu’il fallait que toute l’équipe soit recrutée et mise au complet", a-t-il précisé.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 14 juillet 2021 à 20:17