Dr Sakoba Keita : "Le pass vaccinal sera exigé pour quitter Conakry..."

Guinée
Dr Sakoba Keita, DG de l'ANSS
Dr Sakoba Keita, DG de l'ANSS

CONAKRY-Le Directeur Général de l'Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire a annoncé ce mardi 6 juillet 2021, que la Guinée va instaurer à partir du mois d'août le "pass vaccinal" covid-19, alors que le pays, a à peine 4% de sa population vaccinée.

"A partir du mois d'août 2021, nous allons renforcer le contrôle sanitaire. En faisant quoi ? Dans toutes les rentrées et sorties de nos grandes villes, le pass-vaccinal sera exigé pour pouvoir passer. Parce que nous cherchons une couverture de plus de 60% des guinéens. A commencer par la tête du serpent qui est Conakry qui a 85% des cas de covid-19 en Guinée. Les sorties de Conakry, à  partir de fin août vont être filtrées pour tous ceux qui n'ont pas été vaccinés", a annoncé le Directeur Général de l'ANSS.

"C'est la clef de notre liberté. Parce que tant que le covid 19 est là, on ne pourra pas avoir notre liberté. Il faut qu'on se vaccine…", persiste Dr Sakoba Keita.

"Notre taux de vaccination est très faible. Nous sommes autour de 4% alors que pour avoir une bonne couverture, il faut plus 50% à 70% de sa population vaccinée. L'engouement n'est pas là… il y a des citoyens aussi qui ont pris la première dose qui ne viennent pas pour la deuxième. Or, l'on est protégé que si on prend les deux doses. Si tu prends une seule dose, la protection c'est pour trois mois. Et les variants sont plus virulents avec ces personnes. Une seule dose ne suffit pas, il faut les deux doses de vaccin pour se protéger. On a plus de 50% des gens qui ont pris la première dose, mais qui ne viennent pas pour la deuxième", a martelé le Directeur Général de l'ANSS.

A suivre…

Africaguinee.com  

Créé le Mardi 06 juillet 2021 à 13:39