Massona tue un enfant de 5 ans pour être riche : "Le féticheur m’a dit…"

Nzérékoré

NZEREKORE- L'envie d'être riche peut pousser certains à des extrêmes tragiques. Dans la sous-préfecture de Foumbadou, située dans la préfecture de Lola, une femme a tué un gosse de cinq ans pour devenir riche.

En quête d’une vie meilleure, Massona Camara, nourrice a tué un enfant de 5 ans, sur conseil de son féticheur. Cette femme était vendeuse de lait de vache. A l’écouter, elle a été contactée par N’Gonmou Kourouma qui l'a conduite chez un féticheur. Ce dernier lui a recommandé de tuer un enfant de 5 ans pour devenir riche. Chose qu’elle a mise en application avant d’être interpellée par les forces de l’ordre, puis incarcérée à la maison centrale de Nzérékoré.

Jugée ce jeudi 24 juin 2021 au tribunal de première instance de Nzérékoré, cette dame s’est confessée en ces termes :

« J’étais dans mon lieu de vente quand Ngoumou est venue me rencontrer. Elle m’a dit que je suis une femme de chance et m'a demandé s’il était possible qu’on parte voir un féticheur qu’elle connait pour m’aider. Nous sommes allées chez le féticheur qui était à Samoukadou. Ce dernier m’a recommandé de tuer un enfant de 5 ans et d'amener sa salive pour que je devienne riche. Ils m’ont demandé une somme de 500.000Gnf. Je leur ai donné les 350.000 fg qui étaient avec moi ce jour-là.

Nous sommes retournées à Foumbadou. En ce moment, j’étais en état de famille avancé. Quand j’ai accouché, Ngonmou m’a contactée pour me dire que c’était le bon moment pour passer à l’acte. C’est ainsi que j’ai pris l’enfant du grand frère de mon mari que j’ai envoyé au marigot. J’ai commis l’acte avec Ngonmou », a confié Massona Camara à la barre.

Tous les deux sont poursuivis pour assassinat et complicité. Ngonma Kourouma a pour sa part a nié tous les faits à lui reprochés. Il dit n’avoir jamais collaboré avec la dame qu’elle n’aurait jamais connue.

Après avoir entendu les deux parties, Massona Camara et N’gonma Kourouma ont toutes été reconnues coupables  des faits d’assassinat et de complicité. Le juge Ibrahima Daman a condamné Massona Camara à 20 ans de réclusion criminelle alors que Ngonma Kourouma lui a été condamnée à perpétuité. Le féticheur qui est en cavale a été condamné par contumace à perpétuité.

 

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Nzérékoré

Tél : (00224) 628 80 17 43

 

Créé le Vendredi 25 juin 2021 à 14:38