Ibrahima Kourouma avertit : "Tous les domaines remblayés en bordure de mer…"

Guinée
Dr Ibrahima Kourouma, ministre de la ville et de l'aménagement du territoire
Dr Ibrahima Kourouma, ministre de la ville et de l'aménagement du territoire

CONAKRY-Le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire vient de faire un « avertissement ». Alors que des particuliers ont engagé des travaux de remblais, çà et là, au niveau des bordures de mer, Dr Ibrahima Kourouma prévient que tous ces domaines seront récupérés puis immatriculés et mis dans les portefeuilles de l’Etat.

A Ansoumania plateau dans la préfecture de Dubreka, par exemple presque tout le bras de mer est envahi. Des camions transportent de la terre pour faire des remblais. Interpelé sur ce phénomène, dans une interview à paraître prochainement sur Africaguinee.com, le ministre de la ville a été ferme.  

« Nous avons envoyé des gens pour faire arrêter tout et immatriculer au nom de l’Etat. Tout ce qui est fait aujourd’hui, sur lequel les gens font des remblais, non seulement on fera payer des pénalités aux auteurs, mais nous allons immatriculer le domaine au nom de l’Etat. En ce moment, plus personne ne pourra construire là-dessus.

Tous les domaines remblayés en bordure de mer, nous allons les lever et les immatriculer au nom de l’Etat. Ensuite, faire payer des taxes aux gens et les (les domaines, ndlr) mettre dans le portefeuille de l’Etat. Comme ça, on s’en servira », a précisé le ministre Ibrahima Kourouma.

A suivre…

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 23 juin 2021 à 13:28