Guinée : Comment Cellou a mis fin aux "zizanies" dans son parti ?

Guinée
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY-Cellou Dalein Diallo  a pris le taureau par les cornes pour mettre fin aux zizanies qui minaient son parti, déjà  "groggy" par l'incarcération de plusieurs de ses hauts dirigeants depuis huit mois. Justement c'est une tribune publiée par trois de ces responsables en prison qui est  à l'origine des récentes bisbilles qui ont secoué le sommet l'UFDG.

Alors que le débat s'était transporté sur la place publique, mettant à nue les divergences entre responsables du parti, Cellou Dalein Diallo, a trouvé la méthode pour mettre fin à la "pagaille". Sa stratégie a été de ressembler la crème du parti autour d'une table pour "laver le linge sale en famille". Au point qu'aujourd'hui, les malentendus et les "frustrations" ne sont plus qu'un souvenir, se réjouit l'opposant.

"Nous nous sommes retrouvés au grand complet dans le cadre d’un Conseil politique élargi où on a lavé le linge sale en famille. Les règles de discipline du Parti ont été rappelées. Il a été indiqué que les débats internes se font dans les instances du Parti et pas dans la presse ou sur les réseaux sociaux. Ces débats sont ouverts et démocratiques. Tout le monde a promis de s’y conformer. Les personnes offensées ont reçu des excuses et les ont acceptées. Celles qui ont commis des erreurs ou offensé des collègues ou des supérieurs ont elles aussi présenté des excuses qui ont été acceptées. L’union sacrée autour des valeurs que nous défendons a été réaffirmée", précisé Cellou Dalein Diallo.

Lire aussi-Cellou tranche : " tant qu’on a le couteau à la gorge, on ne parlera pas de dialogue …"

Il n’y avait pas de crise au sein du Parti, soutient l'ancien premier ministre, précisant que les petits malentendus et autres frustrations ont été réglés. "Que nos militants et sympathisants soient rassurés. L’UFDG est plus que jamais unie et déterminée à faire face à l’adversité et à la fourberie. Nous résisterons à la persécution et déjouerons les stratagèmes grossiers et les combines honteuses de l’adversaire", rassure-t-il, demandant aux cadres du Parti de promouvoir le débat interne, de renforcer la culture du respect mutuel et de la tolérance à tous les échelons.

"Je demande que l’élan de solidarité et d’unité que le Parti a montré dans la mobilisation pour la campagne, dans la participation aux élections et dans le soutien à nos morts et à nos détenus ne soit pas freiné par de petits malentendus inhérents à toute grande organisation comme l’UFDG", invite M. Diallo, demandant d’éviter toute insinuation, tout propos de nature à frustrer les détenus.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Lundi 14 juin 2021 à 17:25