Kourou Maninka : L'installation de la délégation spéciale vire au pugilat…

Dalaba
Bourema Condé, ministre de administration du territoire et de la décentralisation
Bourema Condé, ministre de administration du territoire et de la décentralisation

DALABA-Jusque là un district relevant de la sous-préfecture de Ditinn, la localité de Kourou Maninka nouvellement érigée en sous-préfecture, connait de sérieux problèmes en ce qui concerne le choix des membres devant composer la délégation spéciale de cette jeune commune rurale, attendant les élections. 

Le nouveau sous-préfet avec le Préfet de Dalaba, sont accusés d'avoir choisi des gens qui ne font pas l'unanimité chez les citoyens. Après avoir menacé de ne pas obéir à cette équipe et même de chasser le sous-préfet de leur localité si rien est fait, les citoyens de cette jeune sous-préfecture ont reçu ce samedi 11 juin, le Gouverneur de Mamou et le préfet de Dalaba, venus dans le but de calmer les esprits. Mais les choses ont tourné court. 

Déjà, dans son discours de bienvenue, le porte-parole des citoyens de Kourou Maninka a dénoncé devant le gouverneur, la complicité des autorités préfectorales sur le choix des conseillers.

"C'est le sous-préfet et le préfet de Dalaba qui ont choisi des gens qu'on ne veut pas voir à la tête de la commune surtout Mamadou Touré. Nous, on veut Mamadou Gassama. C'est le préfet de Dalaba qui est à la base de tout cela", a accusé le porte-parole de la communauté. 

Sur place, le préfet Elhadj Boubacar Barry a pris la parole pour clamer son innocence. "Je ne suis ni de près ni de loin mêlé à cette affaire. Le tout s'est passé selon la procédure. Acceptez qu'on se comprenne, on va vous aider à développer votre localité", a indiqué le préfet de Dalaba.

Irrités par cette réplique, les citoyens ont tout de suite rétorqué qu'ils ne sont pas d'accord. La tension monte. Voyant que les choses étaient en train de tourner au vinaigre, le Gouverneur Amadou Oury Lemy Diallo, a promis aux citoyens de rendre compte à sa hiérarchie pour qu'elle prenne des dispositions.

''Moi, c'est le message du ministre que je vous ai annoncé. Maintenant que j'ai compris la situation, je vais rendre compte à ma tutelle. Peut-être, le ministre Bourema Condé viendra lui même pour gérer la situation'', a souligné le Gouverneur de région.

Il faut noter que le département de l'administration du territoire et de la décentralisation a demandé à ce que les autorités locales procèdent au choix et à l'installation de l'équipe communale composée de sept  personnes. A Kourou Maninka, aucun compromis n'a été trouvé. La rencontre de ce samedi a viré au pugilat. 

La rencontre a pris fin par des discussions et des injures. N'eût été la présence des militaires du Bata ( bataillon autonome des troupes aeroportées), des affrontements allaient avoir lieu. 

C'est dans ces conditions que le Gouverneur et sa suite ont quitté les lieux.  Des agents sont déployés sur place pour veiller au grain. Car les nerfs sont au vif dans cette localité. 

A suivre…

Habib Samake

Correspondant régional d'Africaguinee.com

A Mamou

Créé le Dimanche 13 juin 2021 à 15:08

TAGS