Tibou Kamara répond à ses détracteurs : "Même Dieu ne fait pas l’unanimité…"

Guinée
Tibou Kamara, porte-parole du Gouvernement
Tibou Kamara, porte-parole du Gouvernement

CONAKRY-Cible de nombreuses critiques depuis qu'il a été nommé porte-parole du Gouvernement, Tibou Kamara a répondu à ses détracteurs. Le ministre d'Etat, conseiller spécial du Président Alpha Condé, rappelle ceux qui le critiquent que "même Dieu ne fait pas l'unanimité.

"Chacun aussi est libre de choisir son repère dans le temps : il y en a qui aime s’attarder sur les rancœurs du passé. Vous vous rappellerez que dans le dernier discours qu’il a prononcé au moment de son installation, après l’élection qui vient de se passer, le président de la République nous a tous invité à tourner la page, pour nous projeter dans les espérances de l’avenir. Même Dieu ne fait pas l’unanimité. Je mets quiconque au défi de dire qu’il a gardé la même opinion à toutes les époques sur les mêmes sujets et les mêmes personnes", a martelé le ministree Tibou Kamara, interrogé par nos confrères de la Lance.

Le porte-parole du Gouvernement  précise qu'il n'a pas d’agenda, ni de calcul, encore moins une ambition en dehors de celle que le président de la République lui a confié.

"Je n’ai jamais revendiqué un poste ni prétendu à une fonction. Le président de la République nous connaît tous et sait ce que chacun peut faire de mieux. En fonction de cela, il confie à chacun un rôle, une responsabilité. Moi je suis assez motivé à faire ce qu’on m’a confié et à mériter déjà la confiance qu’on a placée en moi. Je n’ai pas les pieds sur terre  et la tête dans l’avenir. Je n’ai pas d’agenda, ni de calcul. Je n’ai aucune ambition en dehors de celle que le président de la République a pour moi, des fonctions qu’il a décidé de me confier. Je suis convaincu qu’il nous connaît tous et qu’il est capable de savoir ce que chacun pourrait faire. C’est en fonction de cela qu’il distribue les rôles et les fonctions", tranche le ministre de l’Industrie.

 

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 27 mai 2021 à 21:31