Un second Nanfo en "gestation" en Haute Guinée ? Un imam suspendu...

Guinée

FARANAH-Un imam a été suspendu par les autorités religieuses pour avoir déclaré que Ismael Nanfo  Diaby, a raison de prier en langue Maninka.

Mamba Bayo, officiait la prière dans la mosquée  de Dandaya, dans la commune urbaine de Faranah, en Haute Guinée.

Selon M. Ousmane Touré, Secrétaire communal adjoint de la ligue islamique préfectoral de Faranah, cet imam  a déclaré lors d'un sermon à la radio rurale de Faranah le vendredi dernier, qu'il n'est pas interdit à un musulman de prier dans un autre langue, qui ne soit l'arabe.

"Lorsqu'on l'a appelé, il a répété la même chose en disant : je répète haut et fort, il n'est pas interdit de prier dans une autre langue, sans donner de preuves. C'est pourquoi la ligue islamique communal a pris la décision de l'écarter pour le moment jusqu'à ce qu'il revienne à la raison", a expliqué M. Oularé.

Des propos graves…

"Ce sont des déclarations qu'on ne veut pas entendre du tout surtout avec un imam. Pour que sa suspension soit allégée, il faut qu'il revienne sur ce même média pour retirer ses propos", précise ce responsable de la ligue islamique de Faranah.

Ismaël Nanfo Diaby a des démêlées judiciaires pour avoir persisté à officier la prière dans la langue Maninka. Le verdict de son procès est attendu début juin.  

A suivre…

 

Depuis Faranah, Alpha Amadou Barry

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 23 mai 2021 à 11:41