Tchad : un policier radié pour avoir tiré mortellement sur un manifestant...

Afrique
Général de corps d’Armée MAHAMAT IDRISS DEBY, Président du Conseil militaire de transition
Général de corps d’Armée MAHAMAT IDRISS DEBY, Président du Conseil militaire de transition

N'DJAMENA-Le fait est tellement rare qu'il a le mérite d'être signalé. Un policier, accusé d'avoir tiré sur un manifestant, a été radié des effectifs de la police nationale au Tchad, dirigé par une junte qui a pris le pouvoir après la mort tragique d'Idris Déby Itno au front.  

L'agent dont l'identité n'a pas été révélée, est accusé d’avoir tiré mortellement sur un jeune manifestant lors de la marche du 8 mai dernier organisée par l'opposition pour exiger le retour à l’ordre constitutionnel.

Lire aussi-Tchad: Macron condamne la répression et s'oppose à un plan de succession

Le manifestant en question avait  succombé à ses blessures quelque temps après.  "Le policier coupable d’avoir tiré sur un manifestant a été radié hier des effectifs de la Police nationale", a annoncé ce mercredi 19 mai 2021 la présidence Tchadienne.

 

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 19 mai 2021 à 17:57

TAGS