Dadis Camara témoigne : « Tibou Kamara est un homme honnête, il dit toujours la vérité… »

Guinée
Capitaine Dadis Camara
Capitaine Dadis Camara

CONAKRY- Dadis Camara, l’ancien Président du Conseil National pour la Démocratie et le Développement, a fait un témoignage sur un pan des tragiques événements du 28 septembre 2009. L’ex Chef de la junte a fait des révélations sur les dernières heures qui ont précédé le rassemblement d’opposants qui a été violemment réprimé par des militaires dans un stade à Conakry.

« On devait se recueillir le 28 septembre. Fatigué, à l’époque, même quand il était tard j’appelais certains Ministres », se rappelle Dadis Camara dans une interview qu’il a accordée à nos confrères d’Espace TV.

« Tibou était là », poursuit l’ancien Président du CNDD qui témoigne du rôle joué par son Ministre de la Communication d’alors, Tibou Kamara, pour éviter la confrontation qui a malheureusement coûté la vie à de nombreux guinéens.

« On peut tout dire de Tibou, vous savez en toute sincérité chacun d’entre nous va rendre compte à Dieu. À l’époque c’est Tibou qui cherchait à faire la négociation lorsqu’il y a des tensions (…), comme il le fait d’ailleurs actuellement. Dieu lui a fait ce don. Personne ne peut l’occulter », a rappelé Dadis Camara depuis Ouagadougou.

Selon l’ancien numéro un du Conseil National pour la Démocratie et le Développement, les massacres du 28 septembre 2009 avaient été planifiés par les opposants d’alors.

Dadis Camara garde encore en mémoire de la dernière conversation téléphonique qu’il a eue avec Sidya Touré, le leader de l’Union des Forces Républicaines, à quelques heures de la manifestation qui était programmée par les forces vives.

« C’est quand j’ai dit que je veux appeler tel leader il (Tibou Kamara, Ndlr) m’a dit voilà ça. Il m’a dit Monsieur le Président est-ce que je peux joindre Sidya Touré ? Et puisqu’il avait leurs contacts (…). Je suis rentré en contact avec Sidya Touré, mais au cours de notre conversation, il y a eu une interruption. Je n’ai pas cherché à le rappeler. Lui non plus n’a pas rappelé. Ce sont les leaders de l’opposition qui avaient tout planifié », accuse Dadis Camara.

L’ex Chef de la junte guinéenne garde encore de bons souvenirs de celui qu’il a eu comme collaborateur en tant que Ministre de la Communication.

« Tibou Kamara, c’est un homme honnête qui dit toujours la vérité », lance-t-il.

 

Africaguinee.com

Créé le Mardi 18 mai 2021 à 13:30