Guinée-Razzia contre les étrangers dans les mines : Une source militaire révèle…

Guinée
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY-Ces dernières semaines des rafles sont régulièrement organisées contre les étrangers présents illégalement dans les zones aurifères du pays, notamment en Haute Guinée.

Des images montrant des jeunes présentés comme des burkinabé errant en pleine brousse, ont indigné certains sur les réseaux sociaux, il y a quelques jours.

Dans la sous-préfecture de Banora (Dinguiraye) cette opération "chasse à l'homme" dirigée contre les étrangers accusés d'utiliser du cyanure dans l'orpaillage, a viré au drame. Des militaires venus traquer les "burkinabé" dans les mines sont accusés d'avoir tué un adolescent.

Votre quotidien en ligne a réussi d'obtenir le témoignage d'un officier supérieur de l'armée basé en Haute Guinée. Notre source explique les raisons de cette opération. Selon elle, l'ordre est venu du haut lieu.

"L'ordre est venu du haut-lieu. C'est une instruction qu'on a reçu par message radio. Si nous sommes instruits d'appliquer quelque chose, on exécute. Même à l'approche des élections,  on nous avait instruit de faire arrêter les travaux dans les endroits illégalement occupés par des étrangers.  Ça c'était pour les dissuader. Après les élections, les étrangers ont repris leurs a activités.  On a reçu une autre instruction de les faire quitter complètement là-bas. Parce qu'ils sont dans l'illégalité", a expliqué notre source.

 

Africaguinee.com

Créé le Lundi 17 mai 2021 à 15:48