Le grand imam de Kankan victime d'attaques: "ils ont jeté des pierres partout chez moi…"

Haute Guinée
Le premier imam de Kankan, Elhadj Karamo Bangaly Kaba
Le premier imam de Kankan, Elhadj Karamo Bangaly Kaba

KANKAN-Les manifestations contre la fermeture des mosquées aux prières nocturnes "Qiyam Layl" prennent des allures inquiétantes, en Haute Guinée. A Kankan, le domicile du grand imam, Elhadj Karamo Bangaly Kaba a été attaqué par des inconnus. 

Le premier imam de Kankan, Elhadj Karamo Bangaly Kaba,  a frôlé le pire dans la nuit du mardi à mercredi 05 Mai 2021. Sa résidence a été la cible d'attaques de la part des inconnus qui ont lapidé sa maison. N'eût été l'intervention des forces de police, le pire était à craindre.

Rencontré ce mercredi 5 mai 2021 par notre correspondant dans la région de Kankan, le religieux est revenu sur les circonstances de cette attaque.

" J'ai été victime d'attaques de la part de certains groupes d'individus. Ils sont venus jeter des pierres partout chez moi. Je ne sais pas pourquoi. Mais grâce à l'intervention des services de sécurité, toute ma famille a été épargnée", a relaté Elhadj Karamo Bangaly Kaba, le premier imam de la grande mosquée de Kankan. 

De violentes manifestations ont éclaté la nuit dernière dans cette ville. Les manifestants protestaient contre la fermeture des mosquées à la prière nocturne Qiyam Layl. Des pneus ont été brûlés, les routes barricadées. Le commissariat central de la ville de Nabaya a également été la cible d'attaques.
Très tôt ce matin une délégation composée du Gouverneur de la région Sadou Keita, du préfet et des responsables religieux, étaient chez le grand imam de la ville de Kankan, pour constater les dégâts causés par l'attaque perpétré contre sur son domicile.

Selon certains responsables religieux, malgré l'interdiction des prières collectives nocturnes, hier des imams de la ville de Kankan, ont dirigé des prières nocturnes dans des mosquées. Pour l'heure, les autorités de Kankan, n'ont toujours accepté de se prononcer sur cette manifestation.

A suivre...

 

Depuis Kankan, Facély Sanoh

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 05 mai 2021 à 13:19

TAGS