Incidents à Wanindara : ce qui s'est réellement passé, selon la Police…

Conakry,
Commissaire Aboubacar Kassé, porte-parole de la police
Commissaire Aboubacar Kassé, porte-parole de la police

CONAKRY-Des incidents ont éclaté ce mardi 4 mai 2021 entre jeunes conducteurs de taxi motos et des agents de la police à Kissoso. Qu'est-ce qui s'est réellement passé ? D'où sont partis ces heurts ? Y a-t-il eu un cas de décès ?

Le porte-parole de la police que nous avons joint au téléphone a apporté des précisions. Selon le commissaire Aboubacar Kassé, contrairement à ce qu'ont rapporté certains citoyens, il n'y a pas eu de cas de morts.

"Il n'y a pas eu de décès, aucun véhicule n'a été calciné. Mais il y a eu des dommages sur le véhicule. Qu'est-ce qui s'est passé ? En fait, c'est un véhicule de la brigade mobile qui était venu renforcer le dispositif de la routière à Entag. Mais ils se sont rendu compte qu'il y avait un embouteillage monstre au niveau de Kissoso. Lorsqu'ils sont venus, il y avait deux officiers dans le véhicule. A leur arrivé, il y avait un motard qui avait emprunté le sens interdit, dès qu'il a constaté la présence des agents, il a rebroussé chemin pour ressortir.

Lire aussi-Citoyen tué à Lansanaya : "C'est une balle perdue…", selon la police

Entretemps, il y a véhicule qui venait qui l'a cogné. Comme ce véhicule ne s'est pas arrêté, les agents ont voulu le pourchasser. C'est là que certains ont dit que c'est le véhicule de la police qui aurait cogné le motard, il veut prendre la tangente. C'est à partir de cet instant que les échauffourées ont commencé. Des gens sont venus s'attaquer au véhicule de la police ainsi qu'aux agents. Mais il n'y a pas eu d'arrestations, ni de morts, ni de véhicule brûlé", a confié le porte-parole de la police, précisant que le jeune accidenté a été transporté à l'hôpital, il se porterait bien.

 

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 04 mai 2021 à 22:54

TAGS