Ramadan : "Ce qui est recommandé à la rupture du jeûne…", selon Dr Keita

Santé
Dr Ben Youssouf Keita
Dr Ben Youssouf Keita

CONAKRY-Depuis le 13 avril, les fidèles musulmans de Guinée, à l'instar de leur coreligionnaire du monde, ont débuté le jeûne du mois de ramadan. Qui est apte à faire le jeûne ? Qui ne l'est pas ? Qu'est-ce qui est recommandé à la rupture du jeun ? Votre quotidien électronique a interrogé le médecin Dr Ben Youssouf Keita.

AFRICAGUINEE.COM : Au plan sanitaire qui n'est pas apte à jeûner ?

DR. BEN YOUSSOUF KEITA : Les catégories de personnes qui ne doivent pas jeûner, sont d’abord les enfants et les personnes âgées. Les enfants qui sont en période de croissance jusqu’à l’adolescence, ne doivent pas jeûner parce qu’ils ont besoin de tous les nutriments pour une croissance normale et non retardée.

Et les personnes âgées, c’est-à-dire, celles qui sont dans le troisième âge avancé, (plus de 70, 75 ou 80 ans), ils doivent plus jeûner parce qu’ils sont pratiquement devenus comme des enfants, leur organisme est très faible. Si on leur soumet encore à une inanition, n’importe quel type de maladies peut être dramatique pour ces personnes.

En plus, les maladies. C’est-à-dire, une personne diabétique sous traitement ne doit pas jeûner, une personne hypertendue sous traitement ne doit pas jeûner, une personne qui souffre d’ulcère duodénal ne doit pas jeûner, une femme en état de famille ne doit pas jeûner, pourquoi ? Parce que les aliments qu’elle consomme sont les mêmes aliments qui serviront à la croissance du fœtus. Pour éviter que le fœtus ne soit affecté, il est important qu’elle conserve une alimentation adéquate et normale.

Une femme qui allaite ne doit pas aussi jeûner pour des raisons médicales. Parce que le lait contient tous les éléments nutritifs pour la croissance du bébé, et ça c’est à travers l’alimentation que la femme consomme qui fera aussi qu’elle ait un lait de bonne qualité.

Toute personne hospitalisée ne doit pas jeûner. Nous ne parlons pas de ceux qui ont des cancers sous traitement. Parce qu’on le fait avec la chimiothérapie, et donc ce n’est pas possible. Ce sont les catégories de personnes qui ne doivent pas jeûner. A celles-ci, il faut ajouter ceux qui ont des troubles mentaux.

Pour ceux qui sont aptes à jeûner, qu'est-ce qui est recommandé pour la rupture ?

D’abord, le jeun est une période d’inanition qui peut aller de 13 à 14 heures du temps. Chez nous, on cesse de manger et boire à 5h du matin jusqu’à 19 heures, ce qui fait au minimum 13 ou 14 heures du temps alors que l’alimentation c’est pour 8 heures. Donc, si vous restez 14 heures sans rien mettre dans l’estomac, il devient atomique, paresseux.

Donc, quand vous devez rompre le jeûne, commencer toujours par un liquide chaud, pas un liquide glacé. Soit de la soupe, le thé chaud ou la bouillie chaude et après vous pouvez consommer ce que vous voulez. Mais il ne faut pas commencer par de l’eau glacée ni par du jus glacé ou de ce que nous appelons Djindian ou bissap glacé, non. Si vous n’avez pas de liquide chaud et que vous avez la datte, utilisez ça parce que la datte est un aliment complet. C’est ce qui est médicalement recommandé. Quand vous aurez fini de consommer cela, alors vous pouvez prendre un repas, par exemple un peu du riz, et si vous avez à côté un plat, que ça soit du poisson, de la viande rouge ou blanche, alors, vous pouvez consommer et après, boire un verre d’eau glacé, mais n’en abusez. Il faut boire un verre et ceux veulent beaucoup boire, qu’ils en prennent un verre et demi. C’est largement suffisant. Pourquoi boire un peu, parce que si vous buvez beaucoup d’eau, elle occupe la place de l’estomac, l’eau va se retrouver très rapidement dans les reins et l’organisme, au lieu d’avoir des aliments avec liquide, protide et glucide, vous allez en manquer et c’est ce qui provoque généralement l’amaigrissement chez les personnes qui jeûnent. 

Quels peuvent être les inconvénients de prendre du liquide glacé à la rupture du jeûne ?

L’inconvénient de prendre l’eau glacée ou du jus glacé, c’est que votre estomac qui est resté au repos pendant 14 heures du temps, vous le rendez encore plus atomique, vous ne l’excitez pas, et avec le temps vous allez avoir des maux de ventre. C’est pour cette raison, il faut commencer par du liquide chaud et c’est ce qui va exciter l’estomac, le rendre prêt à enclencher la machine digestive sans être vraiment paresseux.

Et ceux qui font du sport en étant à jeun, cela n’a-t-il pas d’inconvénients ?

Ce n’est pas bon pour la santé. Déjà vous avez l’organisme qui est en manque et si vous faites de l’effort physique là-dessus vous l’affaiblissez davantage. Les athlètes, lorsqu’ils font du sport, vous remarquerez qu’ils dégagent beaucoup d’énergie, transpirent, on a besoin de les réhydrater. Et donc, quand vous passez près de 14 heures sans vous réhydrater, ni boire de l’eau et vous allez faire de l’exercice, vous allez transpirer et vous allez assécher le peu de liquide que vous avez dans le corps et si vous ne faites pas attention, vous allez faire des vertiges, avoir des problèmes cardiaques. Même avec la palpitation si vous faites vraiment un effort violent, vous risquez d’avoir des problèmes cardiaques. Donc, il n’est pas recommandé de faire de l’exercice physique surtout intense pendant que vous êtes à jeun.

 

Entretien réalisé par Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664-72-76-28         

 
Créé le Vendredi 23 avril 2021 à 9:12