Guinée-Washington élève le niveau d'alerte au seuil maximal: "N'y allez pas…"

Guinée
Alpha Condé et Joe Biden, photomontage Africaguinee.com
Alpha Condé et Joe Biden, photomontage Africaguinee.com

WASHINGTON-Les Etats-Unis ont élevé le niveau d'alerte sur la Guinée au seuil extrême. Washington conseille ses citoyens de ne pas se rendre en Guinée, privée récemment du MCC et criblée par des rapports accablants sur la situation des droits humains.

Classée au niveau 4 (seuil rouge) par Washington, la Guinée se trouve désormais dans la catégorie des pays où il est "interdit" d'y aller. Du moins pour les citoyens américains. Il y a quelques mois encore, la Guinée était au niveau 3, mais face à la résurgence du virus Ebola venu se greffer à l'épidémie de la Covid-19 et aux troubles, le niveau d'alerte a été élevé au niveau maximal.

"Ne vous rendez pas en Guinée à cause du COVID-19 et du virus Ebola. Faites preuve d'une plus grande prudence en raison des troubles civils", mentionne une note du Département d'Etat consultée par Africaguinee.com.   

Lire aussi-Washington : Les premières "sanctions" américaines tombent contre la Guinée

En effet, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont émis un avis de santé aux voyageurs de niveau 4 pour la Guinée en raison du COVID-19, indiquant un niveau très élevé de COVID-19 dans le pays. Washington conseille ses citoyens de ne pas se déplacez pas vers la Région de N'Zerekore en raison d'Ebola.

Lire aussi-"Sanctions" américaines contre la Guinée : Gabriel Curtis précise...

En Guinée, selon le département d'Etat, les manifestations ont lieu fréquemment dans tout le pays et sont souvent sporadiques et imprévues, ce qui rend difficile de prévoir la taille, l'itinéraire ou le niveau de violence ou de congestion qui peuvent survenir. "Toute manifestation peut devenir violente, entraînant des blessures et même des décès", précise la note mise à jour ce 20 avril.

 

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 23 avril 2021 à 18:44