Conflit frontalier Guinée-Mali : Vers le bout du tunnel…

Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée et Assimi Goita, vice-président de la transition au  Mali
Alpha Condé, président de la République de Guinée et Assimi Goita, vice-président de la transition au Mali

CONAKRY- Longue de plus de 900 km, la frontière entre la Guinée et le Mali, héritée de la colonisation, est source de plusieurs conflits intercommunautaires. Pour trouver une solution à ce conflit latent, Conakry et Bamako se concertent en vue de matérialiser la frontière.

C'est dans ce cadre, qu'une mission technique de ces deux pays, a été mise en place dans la capitale guinéenne pour matérialiser la limite entre la Guinée et le Mali qui partagent près de 1000 km de frontière très poreuse.

A cette rencontre de Conakry, experts guinéens et maliens sont parvenus cette semaine, à mettre en place un canevas de base et un budget de projet de matérialisation des frontières entre ces nations qui ont des liens séculaires profonds.

Selon le ministre guinéen de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, durant 5 jours cette commission conjointe a travaillé à produire des éléments qui permettent d’espérer enfin la résolution définitive des problèmes de frontières.

‘’C’est clair qu’il s’agit d’un processus graduel, c’est clair qu’il s’agit d’un processus hautement technique. Mais nous avons avec nous des équipes motivées, des équipes performantes de part et d’autres dans les deux Etats qui, à travers le travail produit aujourd’hui nous permette d’espérer de voir le bout du tunnel’’, a espéré le Général Bouréma Condé.

Des conflits communautaires souvent meurtriers sont récurrents dans cette zone frontalière, très riche en or.

A suivre…

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Dimanche 18 avril 2021 à 8:05