Conakry-Du corned-beef pourri provoque la mort d'un père de famille : Ce qui s'est passé...

Conakry

CONAKRY-Une intoxication alimentaire due à la consommation d'un corned-beef "Oderich", a entrainé la mort d’un père de famille à Dabondy, dans la commune de Matoto le jeudi 15 avril. Quatre autres personnes membres de la même famille, ayant consommé la même boîte de conserve souffrent de diarrhée. Parmi eux, deux enfants qui sont admis à la pédiatrie de l’hôpital Ignace Deen.

Selon Moustapha Kaba, le défunt et ses quatre enfants ont consommé cette boite de corned-beef peu avant l'aube. Cette consommation a provoqué une diarrhée aigüe. Ce qui aurait conduit à la mort du père de famille dans la soirée du vendredi.

« Celui qui est décédé est mon voisin. C’est son fils qui acheté une boite de corned-beef à Condébougny, tout près.  Vers 4h du matin, son fils a pris un peu il a mangé. Après quelques minutes il a commencé à vomir en se plaignant de maux de ventre. Le père de famille a grillé le corned-beef qu'il a consommé avec du pain. Aussitôt, lui aussi a commencé à vomir. Ce dernier n’a pas pu tenir. Le vieux et ses cinq fils qui ont mangé la corne bœuf, 40 minutes après ils ont commencé à développer de la diarrhée et des vomissements. Deux de ses fils et son épouse n’ont pas mangé.

Dès que ça a commencé, son épouse est allée me réveiller pour me dire que ça n’allait pas en famille. J’ai demandé ce qu’ils ont mangé, elle m’a dit que c’est le corned-beef.  Dès que je suis venu, j’ai pris le vieux pour l’embarquer dans ma voiture pour l’amener à l’hôpital. Arrivé là-bas, le médecin nous demandé ce qu’il a mangé, je lui ai expliqué. Il m’a dit d’envoyer la boite de corned-beef sinon qu’il ne va pas toucher le malade. Je suis allé la chercher. Il m’a dit qu’il a récemment reçu une famille qui se plaignait des maux de ventre après avoir consommé la même marque. Il nous a déconseillés de la consommer.

Par la suite, on est revenu avec le vieux à la maison et on a acheté les produits qui lui ont été prescrits. C’est entre 17h/18 heures, que sa femme est revenue encore me voir en pleurant pour dire que ça n’allait pas. Avant que j’arrive, le vieux avait déjà rendu l’âme. On a envoyé le corps à la mosquée, puis à Ignace Deen.

Mais actuellement là, tous les quatre garçons qui ont consommé le corned-beef font de la diarrhée. Lorsque nous sommes allés à Ignace Deen, ils nous ont dit de renvoyer les deux au centre Covid qui est à Koloma. On est allé là-bas, après test, les médecins nous ont déclaré que ce n’est pas la covid mais c’est un problème d’alimentation qu’ils ont. On les a ramenés à la maison.

Les deux autres, les plus petits ont été transportés à la pédiatrie de l’hôpital d’Ignace Deen. Même hier on m’a demandé de leur envoyer deux flacons d’eau. C’est ce que j’ai déjà fait » a expliqué Moustapha Kaba.

A la pédiatrie de l’hôpital d’Ignace Deen où s’est rendu un journaliste d'Africaguinee.com ce samedi pour vérifier l’information, un médecin a confirmé l’admission des deux enfants. Mais notre interlocuteur n’a pas voulu fournir plus d’explication faute d’avoir l’autorisation du Directeur général de l’hôpital, qui, faut-il le préciser n’était pas présent à son bureau.

La direction générale de l'Office national de contrôle de qualité a exprimé vendredi, sur sa page Facebook, son regret suite à la mort de ce père de famille victime d'une intoxication alimentaire due à cette boîte de conserve. L'office a par ailleurs demandé à tous les consommateurs de refuser la consommation de cette qualité de corned-beef. Il a annoncé que des dispositions sont prises pour l'analyse dudit produit pour certifier sa qualité à la consommation.

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 664-72-76-28

Créé le Samedi 17 avril 2021 à 18:25