Le camp de KPC conteste la commission électorale : "On n'est pas d'accord…"

Guinée
Lucien Guilao, Directeur de campagne de KPC
Lucien Guilao, Directeur de campagne de KPC

CONAKRY-Aussitôt mise en place, la commission Electorale censée conduire le scrutin du congrès électif de la Fédération Guinéenne de Football pour le 14 mai prochain est déjà contestée par le camp du candidat Kerfalla Camara KPC ! Le directoire de campagne du mécène, occupé par Lucien Beindou Guilao l’a fait savoir en exclusivité à Africaguinee.com. Lisez plutôt…

AFRICAGUINEE.COM : La Commission Electorale censée organiser le congrès électif de la Féguifoot, aussitôt mise en place vient de repousser la date de la tenue de ce scrutin. Comment avez-vous accueilli cette décision ?

LUCIEN BEINDOU GUILAO : Avant tout d’abord, l’article 27 des statuts de la Fédération Guinéenne de Football dans son alinéa 2 est clair. Le lieu et la date d’une Assemblée Générale Ordinaire (A.G.O), sont fixés par le comité exécutif. C’est le comité exécutif qui a le pouvoir de convoquer une Assemblée Générale Ordinaire fut-elle élective ou pas. La commission électorale en reportant une A.G.O, qu’elle n’a même pas participé à fixer n’est pas dans son rôle. C’est non statutaire et pour nous c’est simplement incroyable.

Qui selon vous a intérêt à manipuler les textes et règlements de la Féguifoot dans ce cas ?

Il n’est pas difficile de lire les statuts, moi j’ai l’impression que tout est en train d’être fait à dessein. Il y a certainement des gens qui ne veulent pas que les choses se passent normalement à la satisfaction de tous les acteurs concernés, notamment aussi à la satisfaction des amoureux de notre football.

Néanmoins les candidatures sont ouvertes. Qu’en dites-vous ?

Les candidatures sont ouvertes un vendredi sachant qu’il y a le dimanche, ils comptent bien entendu le dimanche et le lundi qui sont fériés et chômés. Comment pouvons-nous déposer des dossiers dimanches et fériés. Cela n’est pas permis et dans les textes ce sont les jours ouvrables qui sont comptés.  Et pire la date limite du dépôt des candidatures fixée le 06 avril 2021 n’est pas normale. Tout cela nous laisse perplexes et dubitatifs. Comme je sais qu’ils sont intelligents et malins, je ne pense pas que ça soit une erreur. Je pense qu’ils l’on fait exprès et à dessein. Ils veulent que les choses se gâtent. Je ne sais pas pourquoi ?

Kerfalla Camara ‘’KPC’’ que vous soutenez a-t-il déposé sa candidature ?

Dans le souci de respecter les délais légaux, nous nous sommes rendus à la Fédération le 31 mars puisque la dernière convocation était pour le 30 Avril 2021. Ils nous ont dit qu’ils ne prenaient pas les candidatures maintenant. Mais on leur a dit que les élections c’est pour le 30 avril et jusqu’à preuve du contraire, on nous a fait remarquer qu’il appartenait à la commission électorale d’ouvrir les candidatures. Et que c’est à la suite de cela qu’on fixera la date de l’A.G.O élective. Je ne comprends pas pourquoi on a fait une première lettre pour dire aux gens que c’était le 30 avril et alors qu’on savait pertinemment qu’on n’aurait pas pu le faire à cette date.

Pensez-vous à une main noire derrière ces décisions ?

Il n’y a pas une histoire de main noire, il n’y a pas une personne derrière (…), c’est une équipe qui travaille. Nous travaillons en équipe, les autres aussi travaillent en équipe. Je voudrais dire que l’équipe qui est en face est en train de tout faire pour que les choses ne se passent bien. Une main noire ou pas, on parle des faits. Je pense que lire un article et les statuts c’est facile pour tout le monde, si on ne l’applique pas ce qu’on a fait exprès.

Est-ce que la commission électorale mise en place le 31 mars dernier est dans son rôle de reporter cette assemblée Générale élective prévue ce 30 avril ?

Ce n’est pas du tout son rôle. S’agissant même de cette assemblée générale extraordinaire, nous avons écrit à la Fédération avant qu’elle ne se tienne pour lui dire de veiller à ce que tous les membres statutaires soient conformes. C’est-à-dire nous avons constaté qu’il y a 8 membres des associations affinitaires qui ne sont pas régulièrement constitués. Cela vient à l’encontre de l’article 82 des statuts qui dit : ‘’seuls les membres constitués en conformité avec les conditions obligatoires stipulés à l’article 10 paragraphe 3 des présents statuts pourront prendre part aux prochaines élections du comité exécutif". Donc on a constaté qu’il y avait 8 associations affinitaires qui n’étaient pas en règle selon nous et qui ont pris part à l’assemblée générale élective des commissions.

Déjà, ça c’est une faute. La seconde faute est que la commission d’éthique a écrit au comité exécutif de la FGF pour attirer son attention pour des éventuels cas de conflits d’intérêts. Notamment sur les délégués votants qui pourraient être employés par la fédération ou qui peuvent être des staffs techniques et administratifs d’une des équipes nationales de Guinée. Il se trouve que lors de cette AG élective des commissions, il y a eu plusieurs délégués votants qui sont employés par la Féguifoot. Il y en a aussi qui sont dans le staff technique et administratif des équipes nationales. Donc, cela aussi n’est pas normal. On ne doit pas reconnaitre les résultats de cette AG élective.

Avez-vous porté des recours au niveau des instances internationales comme la CAF ou la FIFA, pour attirer leur attention avant qu’il ne soit trop tard ?

Nous avons écrit à la commission éthique de la Féguifoot, nous avons fait de même à la CAF et à la FIFA. Non seulement on l’a fait pour nous plaindre mais demander l’annulation des résultats de cette Assemblée Générale extraordinaire. Nous ne sommes pas d’accord avec les résultats produits par cette A.G.E.

Au vu donc de tous ces manquements que vous élucidiez, vous n’irez pas aux élections du 14 mai 2021 ?

Je dis qu’on va pas à pas (…), nous allons nous occuper de ce que je viens d’élucider d’abord. Tel que je connais la CAF et la FIFA, ils réagiront rapidement. Les élections c’est dans plus d’un mois mais attendons de voir. Tout ce qui est en train d’être fait en ce moment est fait sans tenir compte des statuts.

Voulez-vous dire que vous ne reconnaissez donc pas les commissions issues de l’A.G.E du 31 mars 2021 ?

On ne reconnait pas les résultats de cette A.G.E pour toutes les raisons que je viens d’évoquer.

Interview réalisée par BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13  

Créé le Vendredi 02 avril 2021 à 19:49

TAGS