Guinée: "On n'est plus dans une relation de gouvernants-gouvernés…", dixit Cellou

Guinée
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY-Cellou Dalein Diallo affiche une détermination à poursuivre son combat, bien que fragilisé par l'emprisonnement de plusieurs hauts dirigeants de son parti.

Le leader de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) galvanise ses compatriotes, affirmant que l'enjeu va au-delà des persécutions que subissent les opposants.

"Il s’agit de prendre conscience du profond mépris d’Alpha Condé pour les guinéens qu’il identifie, avec son arrogance habituelle, aux tortues qu’il faut brutaliser pour qu’elles avancent. Nous ne sommes donc plus dans une relation de gouvernants-gouvernés. Non. Le contexte actuel de répression et les contraintes que celle-ci exerce sur nos esprits nous montrent que nous sommes face à un rouleau compresseur au service d’un pouvoir despotique", a averti Cellou Dalein Diallo.

Lire aussi-Guinée : Cellou Dalein Diallo lance un appel à l'Armée…

L'opposant soutient que les guinéens ne sont pas "condamnés à subir cette folie du pouvoir et ses conséquences que sont la déshumanisation sociale, le sous-développement économique et l’enterrement de l’État de droit".

"À ce désir insatiable de dominer que nourrissent Alpha Condé et son clan qui confisquent à leur profit personnel nos richesses, nous pouvons opposer la force du droit et de notre dignité (…). Il y a pire que la privation de la liberté, c’est l’arrogance assumée à l’égard de la population guinéenne meurtrie par un État devenu tyrannique", s'insurge l'ancien premier ministre.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mardi 30 mars 2021 à 11:01