Conakry : les autorités interdisent la marche projetée ce mercredi à Kaloum

Conakry
Aminata Touré, maire de Kaloum
Aminata Touré, maire de Kaloum

CONAKRY-Alors qu'un collectif de journalistes qui plaident pour la libération d'Amadou Diouldé Diallo, projette une manifestation à Kaloum ce mercredi 31 mars, les autorités viennent d'annoncer l'interdiction de celle-ci.

Déposée le vendredi 26 mars 2021, la lettre d’information du collectif de soutien au journaliste Amadou Diouldé Diallo a reçu une "fin de non-recevoir" de la part des autorités communales de Kaloum. 

Raison invoquée : la crise sanitaire qui frappe le pays. "On ne peut pas autoriser une manifestation qui regroupe des gens à l'heure-là sur la voie publique. Nous sommes en pleine crise de Covid-19. Etant dans la seconde vague, on ne peut pas aller à contrario des mesures de l'état d'urgence sanitaire. C'est pourquoi nous avons interdit la manifestation", a confié une source proche de la mairie de Kaloum.  

Lire aussi-Kaloum-Des femmes se fâchent : "Nous avons nos cœurs qui saignent..."

Le collectif de soutien au journaliste Amadou Diouldé Diallo projetait une marche pacifique à Kaloum, pour dénoncer l'incarcération du journaliste en violation, selon les membres du collectif, de la Loi sur la liberté de la presse.

« Le Collectif a décidé d’organiser une marche pacifique ce mercredi 31 mars 2021, pour dénoncer la détention préventive de notre confrère depuis un mois à la Maison centrale de Conakry», déclarait hier lundi Sayon Camara.

A suivre…

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 30 mars 2021 à 15:03

TAGS