Ebola : la Guinée sollicite une aide de 36 millions USD…

Guinée
Dr Sakoba Keita, DG de l'ANSS image d'archive
Dr Sakoba Keita, DG de l'ANSS image d'archive

CONAKRY-Alors qu'elle est sur le point de vaincre la nouvelle résurgence d'Ebola, la Guinée sollicite auprès de ses partenaires une aide de 36 millions de dollars Us, pour faire face à d'éventuelles épidémies.

L'annonce a été faite ce vendredi 26 mars 21, par le Directeur Général de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS) au cours d’une importante réunion virtuelle axée sur la "menace persistante d’Ebola".

Co-organisée par les Etats-Unis d’Amérique avec les centres de contrôle des maladies en Afrique (CDC), le bureau de l’organisation mondiale de la santé pour l’Afrique (OMS/AFRO), l’organisation ouest-africaine de la santé et les gouvernements de la République de Guinée et la République Démocratique de Congo’’, cet évènement de haut niveau visait à renforcer la résilience et la réponse de l'Afrique au Virus Ebola.

Dans ses explications, lors de cette réunion virtuelle suivie par un journaliste d'Africaguinee.com, Dr Sakoba Keita a rappelé les stratégies mises en place par les autorités sanitaires guinéennes pour une riposte efficace contre cette résurgence d’Ebola au Sud de la Guinée, précisément dans la sous-préfecture de Gouéké.

Selon lui, sur les 18 cas confirmés, depuis la réapparition de la maladie, la Guinée a enregistré 9 cas guéris et 9 décès dont un personnel de santé. Depuis le 23 mars, date de la sortie du dernier cas guéri, aucun autre n’a été signalé et la surveillance continue, a précisé l'épidémiologiste.

Parlant des besoins pour face à la menace persistante d’Ebola, le DG de l’ANSS a énuméré quelques-uns dont entre autres :

  • le renforcement des laboratoires locaux pour effectuer des tests rapides pour détecter vite la maladie,
  • le renforcement des capacités de séquençage,
  • avoir un vaccin homologué et stocké en Guinée.

Ainsi, dans les perspectives, Dr Sakoba Keita ajoute que l’ANSS projette le renforcement d’une stratégie de riposte intégrée, le renforcement des capacités de diagnostic, l'appui des centres de Recherche, et le suivi biologique des survivants d’Ebola.

Pour y arriver, « la Guinée a besoin d'une aide de 36 millions de dollars américains », a sollicité le directeur de l’Agence nationale de sécurité sanitaire.

Il faut noter que ce webinaire a connu la participation d’importantes personnalités dont le secrétaire d’Etat Américain M. Antony Blinken, les ministres de la Santé de la Guinée, de la RDC, ainsi que d'autres responsables internationaux de la santé.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 27 mars 2021 à 2:37

TAGS