Guinée : Vers un rapprochement entre Cellou et le camp de Sano...

Guinée
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG et Abdourahmane Sano, Coordinateur national du FNDC
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG et Abdourahmane Sano, Coordinateur national du FNDC

CONAKRY-Se dirige-t-on vers un nouveau rapprochement entre Cellou Dalein Diallo et le camp d'Abdourahmane Sanoh ? Rien n'est moins sûr !

Le FNDC et l'UFDG pourraient bientôt "réchauffer" leurs relations rompues depuis la veille de la présidentielle controversée d'octobre 2020, à l'issue de laquelle Alpha Condé a été déclaré vainqueur. Les deux camps ont exprimé la nécessité d'un rassemblement de toutes les forces sociales et politiques. L'objectif est de faire face à la Gouvernance d'Alpha Condé qu'ils qualifient de "dictatoriale".

Alors que Cellou Dalein Diallo appelle à l'unité des forces vives de la Nation, le Front anti troisième mandat, après des mois de trêve, est sorti de sa réserve cette semaine pour annoncer lui aussi des actions d'envergures. Les deux partagent un même point de vue sur la nécessité d'union et affichent une ouverture.

Lire aussi-Dalein fustige les casses : "On dirait que le Gouvernement est devenu fou…"

"Notre pays est en danger, la démocratie est en danger", constate l'opposant Cellou Dalein Diallo, avant de lancer un appel. "Je vais lancer un appel à toutes les forces vives, à tous les partis politiques pour qu’on soit rassemblé, uni, pour défendre les valeurs que nous partageons", a lancé ce week-end le principal opposant d'Alpha Condé.

Cellou Dalein Diallo a ajouté : "Nous avons besoin d’être rassemblés pour mettre un terme à cette dictature. Croyez-moi mes chers collègues des autres partis politiques que l’Ufdg est prête à former une coalition aussi large que possible de toutes les forces vives, société civile, partis politiques pour faire face à la dictature parce qu’on ne peut pas continuer comme cela. Les Guinéens souffrent, le clan s’enrichit alors que les gens n’arrivent pas à assurer deux repas par jour ".

Simple coïncidence ou stratégie bien murie ? Au lendemain de cet appel du leader de l'UFDG, le FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution) est sorti de sa réserve. Le front anti-troisième mandat assure qu'il « demeure ouvert à tout citoyen et réitère son appel patriotique à toutes les forces vives de la nation qui défendent la cause du Peuple et qui sont déterminées à reconquérir notre démocratie et notre liberté confisquées".

Le camp d'Abdourahmane Sanoh qui a mené des concertations depuis de longs mois a décidé d’adopter une stratégie comportant des initiatives orientées vers des revendications sociales. Le Front entend inclure dans son combat "la flambée des prix des denrées de premières nécessité, le déguerpissement sauvage des pauvres populations, le chômage grandissant etc".

 

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 669 91 93 06

Créé le Mercredi 24 mars 2021 à 12:52