Conakry : un militaire abat un jeune à l'aide d'un PMAK et prend la fuite…

Guinée
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY-Un crime s'est produit dans la nuit du lundi à mardi 23 mars 2021 au quartier Tombolia plateau dans la commune de Matoto.

Selon nos informations, c'est un militaire qui a abattu un citoyen suite à une rixe qui a mal tourné. Tout serait parti d'une simple dispute entre la victime et le présumé assassin aux environs de 3h du matin.

Les deux (le militaire et sa victime) en sont venus aux mains avant d'être séparés. Non content de l'issue de la dispute, le militaire est allé saisir son arme (un PMAK) et a ouvert le feu sur Daniel Harris. Le présumé assassin, a ensuite pris la fuite.  L'auteur du crime serait un agent de l'Etat-major, détaché au sein d'une société de ciment de la place.

"C'est un adjudant du BATA qui s'est disputé avec le jeune frère de mon ami. Ils se sont jetés l'un sur l'autre. On les a séparés. Mon ami a pris son jeune frère, il l'a giflé à deux reprises en lui disant que lorsqu'il se fout d'un militaire, il se serait également foutu de lui. Et ça il ne va pas tolérer. C'est ainsi qu'on a pris le petit, on l'a envoyé sur les rails.

Nous on pensait que tout était fini. C'est en ce moment que le militaire est allé chercher son arme. Avant même son arrivée, il a commencé à tirer (…). Le petit lui a dit tue-moi, tue-moi. C'est en ce moment qu'il a tiré sur lui. Le petit est tombé, le militaire a pris la fuite", a témoigné l'Adjudant Mamady Bayo chez nos confrères de la radio soleil Fm.

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 23 mars 2021 à 21:40