Conakry : Des "coups de feu" entendus à Kaloum…

Guinée
Manifestation à Kaloum, image d'archive
Manifestation à Kaloum, image d'archive

CONAKRY-Des violences sporadiques ont secoué aujourd'hui certains quartiers de la commune de Kaloum, où se trouve la Présidence de la République, l'administration, les banques.

Des coups de feu ont été entendus ce vendredi 5 mars 2021, vers le quartier Boulbinet, a appris Africaguinee.com, de sources concordantes. Les heurts ont éclaté peu avant 16h, a-t-on appris.

Selon nos informations, des jeunes de ce quartier se sont soulevés suite à l'annonce du décès d'un monsieur arrêté il y a une semaine puis conduit en détention où il aurait trouvé la mort. Le défunt aurait été arrêté dans l'affaire de l'enquête sur le trafic de coke, puis conduit manu militari, en prison.  

"Il a été arrêté il y a une semaine, mais ils l'ont sérieusement molesté avant de l'amener. Il est décédé en détention. Depuis qu'ils ont annoncé sa mort, c'est le branle-bas (…) nous sommes enfermés dans nos maisons parce que ça tire de gaz lacrymogènes", a confié un citoyen basé à Kaloum, qui témoigne qu'il a entendu des tirs de sommation.

Lire aussi-Des bérets rouges postés à l'entrée de Kaloum: fouille systématique de véhicules…

"Ils ont caché son décès depuis plusieurs jours. C'est aujourd'hui que la nouvelle est tombée. Le monsieur était très populaire et il était généreux avec les jeunes, les pauvres... C'est pourquoi dès qu'on a annoncé sa mort, les jeunes se sont révoltés, ils ont brûlé des pneus notamment à Boulbinet et Manquepas. La police est intervenue, il y a des tirs de gaz lacrymogènes et un peu de sommation. Mais le calme est revenu", a expliqué un autre citoyen.

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 05 mars 2021 à 19:47