Bouréma Condé : "Comment nous comptons régler le cas de Yenga…"

Guinée
Général Bouréma Condé, ministre de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation
Général Bouréma Condé, ministre de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation

GUECKEDOU-Une importante rencontre axée sur la zone frontalière de Yenga, objet de tiraillements entre la Guinée et la Sierra Léone, s'est tenue dans la localité de Nongoa (GUECKEDOU) ce mercredi 03 mars 21. Elle a réuni des autorités guinéennes et léonaises, a appris Africaguinee.com.  

Les deux gouvernements tentent de trouver une solution concertée à ce conflit latent qui pourrit les relations entre la Guinée et la Sierra Léone.

Le ministre guinéen de l'administration du territoire et de la décentralisation, le Général Bouréma Condé, ayant pris part à ladite rencontre a rappelé l'origine des petites escarmouches entre les deux pays sur cette zone.  

"Pour le cas précis de la frontière Guinéo-léonaise, elle est héritée des colonisations anglaises et françaises. Depuis là, des petites escarmouches n'ont cessé de jalonner l'histoire des deux pays, encombrant des fois ses relations (…)", a-t-il dit.

Le ministre Condé assure toutefois que les présidents guinéen et Léonais tiennent à ce que cela cesse et qu'il y ait la pacification. " En venant ici, le président Alpha Condé nous a dit gérer la paix entre ces deux pays, je ne vous en demande pas plus", a-t-il confié.

Mais comment trouver une solution qui pourrait contenter les deux parties ? Le Général Bouréma Condé précise :

"Il faut aller à des travaux techniques, et dans chaque pays se trouve la commission nationale des frontières. Quand deux pays travaillent ensemble sur le dossier frontalier, il y a ce qu'on appelle la commission paritaire mixte", a-t-il expliqué.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 04 mars 2021 à 11:13