Urgent: l'Arpt répond à Lamine Guirassy et brandit une menace contre Espace

Guinée
Lamine Guirassy et Yacouba Cissé, photomontage Africaguinee.com
Lamine Guirassy et Yacouba Cissé, photomontage Africaguinee.com

CONAKRY- L’Autorité de régulation des postes et télécommunications est sortie du silence ce jeudi 11 février 2021, par rapport aux plaintes formulées par Espace Fm concernant les interférences constatées sur sa fréquence "99.7 MHz".

Dans un courrier réponse adressé aujourd'hui, au PDG du Groupe Hadafo Media, Lamine Guirassy, dont Aficaguinee.com, a obtenu copie, l’Autorité dirigée par Yacouba Cissé indique qu'elle n'a rien à voir avec le "brouillage" de la fréquence d'Espace Fm.

L'ARPT dit avoir constaté le « non-respect de la licence d’exploitation » par le média en question. Dans le courrier daté de ce jeudi 11 février 2021, consulté par notre rédaction, l’institution de régulation invite le groupe Hadafo médias à plus de sérénité.

Elle (l'ARPT, ndlr) précise qu’à la suite des échanges des données techniques entre les deux institutions (ARPT et NATCOM de la Sierra Léone), en vue de « l’élimination des perturbations constatées de part et d'autre », elle a procédé, le mardi 09 Février 2021, à un contrôle de conformité qui lui a permis de constater que la radio Espace FM émettait à une puissance de 1091 W, largement supérieur au seuil autorisé pour les radios commerciales en Guinée.

Lire aussi-Lamine Guirassy sort de ses gonds : " l’Etat ne peut pas agir comme un voyou…"

« Dans le but de partager les informations sur le niveau d'avancement et les démarches entamées par l'ARPT depuis votre déclaration de brouillage en date du 21 Janvier 2021, une réunion a eu lieu ce mercredi 10 Février 2021 dans nos locaux avec les représentants de la Direction Générale de la radio ESPACE FM. Ainsi, nous vous invitons à plus de sérénité et vous informons que l'ARPT travaille d'arrache-pied et de façon professionnelle pour la résolution de votre plainte de brouillage. Cependant, vous devez retenir que chaque Etat a un droit souverain sur la gestion des fréquences en locale, mais étant donné que les ondes n’ont pas de frontière, alors la coopération et la coordination entre Etats voisins sont indispensables, d'autant plus que la station à l'origine de brouillage est dans un pays voisin», indique la note réponse de l'ARPT adressé au PDG du Groupe Hadafo.

En ce concerne le non-respect de la licence d’exploitation, l'organe de régulation prévient qu'il appliquera les dispositions de la Loi L/2015/018/AN relative aux télécommunications et aux technologies de l'information.

« L'ARPT tient à vous informer qu'elle va appliquer les dispositions de la Loi L/2015/018/AN relative aux télécommunications et aux technologies de l'information, pour le non-respect du contenu de votre licence ainsi que les critères techniques d'utilisation du spectre des fréquences FM en République de Guinée.  En fin, nous vous demandons de vous conformer au contenu de votre Licence et de respecter la puissance d'émission maximale autorisée (1000W) pour les radios commerciales dès la réception de ce courrier », précise le courrier.

 A suivre...

 

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 669 91 93 06

Créé le Jeudi 11 Février 2021 à 19:15

TAGS