Guinée : Alpha Condé menace de "sanctionner des ministres"…

Gouvernance en Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée dans les locaux du département de la justice
Alpha Condé, Président de la République de Guinée dans les locaux du département de la justice

CONAKRY-Le dirigeant guinéen a tapé du poing sur la table ce mardi 9 février 2021, face à l'absentéisme élevé dans les différents départements ministériel. Agacé par cette réalité, Alpha Condé a promis de prendre des sanctions contre les fonctionnaires non assidus, à commencer par les ministres.  

Le Chef de l'État a effectué une visite inopinée dans trois départements ministériels dans la matinée de ce mardi, 9 février 2021. Le président Alpha Condé a constaté que malgré ses premiers avertissements, certains fonctionnaires foulent au sol les mesures qu'il a annoncées.

« Je constate qu'il y a trop d'absences. Particulièrement, aux ministères de la justice, de l'éducation et de la fonction publique. Je pense qu'il y a certains fonctionnaires qui ne prennent pas au sérieux (mes directives)", s'est offusqué le Chef de l'Etat.

Lire aussi-Alpha Condé débarque au département de la Justice: "Dès qu'il est rentré..."

Durant son périple, le président Condé a constaté 25 absences au ministère de la fonction publique contre 36 absences au ministère de l'éducation nationale et 48 absences au ministère de la justice. Irrité par ces absences, le chef de l'Etat a instruit les chefs des départements sillonnés à prendre des mesures disciplinaires contre les cadres absents.

Ces mesures vont de l'avertissement à radiation du fichier de la fonction publique. Il a en outre exigé que les copies des sanctions lui soient communiquées. Les sanctions annoncées ne concernent pas que les simples cadres. Alpha Condé a prévenu que les ministres y compris pourraient être sanctionnés.

"Chacun des absents recevra un avertissement, les ministres aussi. Parce qu'ils ne contrôlent pas leurs cadres. Donc, ce n'est pas seulement les cadres qui vont être sanctionnés, les ministres aussi parce que ça veut dire que le ministre n'a pas d'autorité sur ses cadres», a averti le président de la République, Alpha Condé.

A suivre…

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 09 Février 2021 à 23:40