Menaces de "sanctions "contre la Guinée: Jusqu'où Paris compte aller?

Guinée
Alpha CONDE et Emmanuel Macron
Alpha CONDE et Emmanuel Macron

PARIS -Bien qu’elle agite la menace de sanctions contre la Guinée, si la lumière n’est pas faite sur les récents évènements survenus dans le pays (décès d’opposants en détention), la France décide tout de même de poursuivre sa coopération avec Conakry, dans des domaines impactant directement la population. Paris va continuer à livrer son aide notamment en faveur des populations, a-t-on appris.

« Nous restons évidemment engagés aux côtés du peuple guinéen pour le développement économique et social du pays, dans des domaines tels que la santé, l’éducation, la formation professionnelle, l’énergie ou encore l’agriculture », a précisé un officiel français.

Lire aussi-Jean-Yves Ledrian : « J’ai dit au Président Condé à Accra… »

Paris exige de Conakry des enquêtes sérieuses sur une série de violation des droits humains, notamment la mort en détention de l’opposant Mamadou Oury Bah. Jean-Yves Ledrian a averti, lors d’une audition au Sénat, que des mesures éventuelles pourraient être prises, si cette lumière n’est pas faite.

Le chef de la diplomatie française a cependant précisé que Paris va poursuivre son aide à la « population guinéenne pour qu’elle ne soit pas deux victimes de ces comportements ».

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Mardi 02 Février 2021 à 17:52