Sékhoutoureyah : Mouctar Diallo a-t-il eu des "garantis"?

Guinée
Mouctar Diallo, ministre de la jeunesse en campagne pour Alpha Condé à Pita
Mouctar Diallo, ministre de la jeunesse en campagne pour Alpha Condé à Pita

CONAKRY-Annoncé comme étant "démissionnaire" de son poste de ministre de Jeunesse et de l'Emploi, moins de 24heures après sa reconduction, Mouctar Diallo continue de garder le silence.

Ni lui, ni ses proches collaborateurs, dans son parti ou au département n'a accepté de s'exprimer de façon officielle sur cette affaire.  Un travailleur du ministère nous a confié ce matin que Mouctar Diallo est arrivé au département et se trouve à son bureau.

Dans la journée du mercredi 20 janvier, il aurait été reçu au Palais Sékhoutoureyah, mais rien n'a encore filtré de cette audience. Même chez certains travailleurs du département les gens sont partagés.  

"On ne sait pas ce qui se passe réellement, on entend les rumeurs comme tout le monde. Hier il s'est longtemps entretenu avec Tibou (conseiller spécial du président Alpha Condé, Ndlr), après Kiridi est venu le chercher, ils sont allés à la présidence. On ne sait pas ce qui s'est passé par la suite", a confié à Africaguinee.com, un travailleur du département de la jeunesse. Joint par Africaguinee.com, les concernés n'ont pas répondu à nos appels.

Lire aussi-Guinée : voici la composition partielle du Gouvernement…

Des ministres qui font du chantage au Chef de l'Etat, les guinéens sont habitués. L'opinion a encore en mémoire le cas de Oyé Guilavogui qui avait rejeté le portefeuille de l'Elevage, le jugeant peu important. A l'époque, il avait réussi à faire plier Alpha Condé qui l'avait bombardé par la suite ministre d'Etat en charge de l'Environnement.

Mouctar Diallo qui s'est investi à fond dans la campagne du troisième mandat espérait-il mieux en termes de rétribution ? Tout porte à le croire. A-t-il retoqué sa menace de démission en échange d'un autre portefeuille plus important ? Ceci n'est pas à exclure.

Quoiqu'il en soit, l'opinion sera située dans un très bref délai. Joint par Africaguinee.com, une source proche de la présidence a d'ailleurs relativisé cette affaire en indiquant ce problème est facile à régler surtout que le Gouvernement n'a été nommé que partiellement.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 21 janvier 2021 à 11:28