Boffa : des citoyens manifestent dans les rues…

Guinée
Des manifestants dans les rues de Boffa
Des manifestants dans les rues de Boffa

BOFFA- Des manifestations pacifiques ont eu lieu ce lundi 18 janvier 2021 à Boffa. Coordonnés par certains conseillers communaux, ces citoyens de cette ville exigent le départ du maire qu’ils accusent de gestion opaque.

Ces manifestations de rue ont commencé depuis ce dimanche 17 janvier 2021 et ont continué jusqu’à ce lundi matin. Il s’agit de marches pacifiques dans toute la ville avec des messages invitant le maire à quitter ses fonctions. A la base de ces mouvements, une colère contre le maire Saidouba Kissing Camara qui ferait une mauvaise gestion des biens à la tête de la commune.

Selon un des organisateurs qui a été contacté par un journaliste d’Africaguinee, le maire serait un collaborateur difficile.  En plus de cet état de fait, il ne ferait pas bon partage des dons qui sont octroyés à la commune.

« Le maire est trop difficile. Il n’accepte pas de collaborer avec les gens pour les vœux des citoyens. Pour signer des papiers sollicités par des populations ce n’est pas facile. Depuis qu’il est arrivé on ne sait rien de la situation financière aussi. Si on donne quelque chose à la population ce n’est pas facile et d’ailleurs même les citoyens de Boffa ne le reçoivent pas. Un groupe d’association a fait un don de livres aux populations mais jusque-là ils ne sont pas partagés, le Ministre Gabriel Curtis a donné 5 tonnes de ciments pour faire le travail de la commune, ce don est resté là et est fini par se gâter. Il y a d’autres aussi qui ont fait des dons de lits mais il n’a pas partagé ça aussi de façon équitable. On a créé une coordination ‘’ Coco Boffa’’, le maire était l’un des initiateurs de ce projet, mais depuis qu’il a vu l’évolution de cette initiative, il s’est fâché contre ça. Beaucoup des démarches ont été faites et d’ailleurs certains même disent que c’est lui qui est à la base du retard de l’obtention de contrat par cette coordination » accuse Abdoulaye Gueya Camara, conseiller communal de Boffa.

Interrogé par rapport à ces mouvements de protestations, le maire de la commune de Boffa s’est dit serein. Me Saidouba Kissing Camara a nié toutes ces accusations en bloque et a fait des révélations troublantes sur le comportement de certains élus communaux.

« C’est les gens d’ici qui m’ont de venir à la tête de la mairie de Boffa. Les gens parlent de mauvaise gestion mais depuis que suis là j’ai mon argent, plus de milliards. Je travaille nuit et jour pour la commune. Les gens parlent de mauvaise gestion sans donner aucun cas, ils ne disent pas que ça été détourné. Le ciment qui a été donné c’est moi qui ai demandé pour la clôture et j’a investi plus de 600 millions de francs guinéens dans ces travaux, c’est mon argent pas celui de la commune. Les lits don il parle, c’est aux commission que j’ai demandé de gérer ça, les livres, j’ai en distribués à toutes les écoles de la commune avant même d’être maire. Dans la commission Boffa-Fè, j’ai créé 7 commissions de travail, (domanial, mine, environnement…).  Lui qui parle de non signature de papiers, il est président de la commission domaniale, il a vendu un terrain, il a demandé à ce que je signe mais j’ai dit que je ne signe pas et quand j’ai appris ça j’ai suspendu la vente de terrain. Le monsieur là a d’ailleurs vendu plusieurs terrains, il doit faire la prison car il a imité mon cachet, il doit être poursuivi pour faux ou usage de faux. Maintenant j’ai convoqué la session pour demain, certains conseillers et présidents de commission sont paniqués parce qu’il y a un autre aussi qui est suspendu pour affaire de vente de terrain. Ce sont ces gens-là qui se sont retrouvés pour organiser ces mouvements mais personne ne peut me déranger. Suis venu pour faire mon travail. Ils sont paniqués parce qu’ils savent que tous ces sujets seront abordés c’est pourquoi ils se précipitent comme ça mais ils se trompent, je n’ai peur de personne » averti le maire de la commune de Boffa.

Les manifestations de ce lundi ont été finalement suspendues suite au décès d’un proche des membres organisateurs de ces mouvements de protestation qui est d’ailleurs parent du maire, mais le départ du maire est désormais non négociable à en croire ce conseiller communal et représentant du mouvement Boffa-Fè. Car d’après ses dires, Me Saidouba Kissing Camara n’arrive pas à leur comprendre.

« Nous exigeons son départ sans explications. C’est un monsieur difficile, il ne comprend pas et n’entend pas les conseils qui lui sont faits » ajoute Abdoulaye Gueya qui est par ailleurs le représentant du mouvement ‘’Boffa Fè’’. Toutefois prévient M. Abdoulaye Gueya, « nous comptons poursuivre nos manifestations dès demain mardi » a-t-il annoncé.

À suivre…

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 664-72-76-28

Créé le Lundi 18 janvier 2021 à 14:11