Gouverner autrement : Ce que certains guinéens attendent d’Alpha Condé…

Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée

CONAKRY-Depuis son élection pour un troisième mandat de six ans, le président Alpha Condé, n'a cessé de promettre aux guinéens de ‘’Gouverner autrement’’, en mettant fin aux maux qui minent l'administration guinéenne. Que pensent les guinéens de cette nouvelle promesse ?  Qu'attendent-ils de lui ? Africaguinee.com, a interrogé quelques compatriotes.

Doctorant à l’Université de Sonfonia, Mamadou Tounkara, estime que le nouveau slogan du président Alpha Condé, traduit un sentiment d'insatisfaction, après 10 ans au pouvoir. Selon cet universitaire, il faut croire sans trop espérer à un miracle.

 « Gouverner autrement sonne comme si c'est quelqu’un qui a géré pendant 10 ans, il a fait son bilan, et il s’est rendu compte qu’il a mal géré. Donc, il fait un nouveau pacte avec le peuple en lui disant qu’il reconnait que ce qu'’il a fait ça n’a pas été rose, il s’engage dans l’optique de réparer. Cela dénote deux choses : soit il va changer et il va faire changer son entourage. D’autre part, ça peut être un simple slogan de campagne qui consiste à amasser du monde tout en continuant de faire ce qu’il a l’habitude de faire. Mais à mon avis, le président s’est rendu compte qu’il a géré pendant dix ans et que tout n’a pas été rose. Si maintenant, il reconduit les mêmes Hommes, il ne peut pas y avoir autre gouvernance. En tout cas, jem’attends pas au miracle. Je suis pessimiste », explique Mamoudou Mariam Tounkara, sociologue et doctorant à l’Université de Sonfonia.

Contrairement à M. Tounkara, cet autre citoyen lui ne s’attend pas à grand-chose. Car selon lui, depuis la fin des élections, suivies de l’installation du président de la république, aucun acte concret n’a été posé allant dans le sens de faire la rupture avec l’ancienne gouvernance.

« En toute honnêteté je ne m’attends pas à grand-chose. Le président n’a fait que des déclarations plutôt optimistes. Mais derrière, on ne voit aucun acte concret. C’est difficile pour moi de m’emballer ou m’attendre à un grand changement. Je serai heureux de m’être trompé, mais je ne m’attends pas à un changement fondamental d’autant plus que la composition du nouveau gouvernement tarde à venir. Et selon les rumeurs, il n’y aura pas beaucoup de changement. Or, on ne peut pas faire du nouveau avec le vieux. Les mêmes hommes reproduisant les mêmes actes, quand ils sont reconduits ils feront forcements la même chose. Et on n’a pas vu beaucoup d’engagement à lutter contre les mauvaises habitudes de la part du président. En 10 ans, si au moins on avait vu quelques grandes figures tomber pour des cas de corruption, ça aurait rassuré. Et on ne peut pas dire que la corruption ou la malversation financière n’existe pas, mais jusque-là, aucune grosse tête n’est tombée » dénonce Mamoudou Diakité, juriste consultant.

Gouverner autrement suppose que les lois de la république, la volonté populaire, soient respectées par celui-là qui lance le slogan, fait remarquer Alpha Oumar Taran Diallo, leader politique. Pour lui, le respect des suffrages des citoyens lors du scrutin présidentiel du 18 octobre, devrait être un exemple palpable de ce slogan.

« Gouverner autrement suppose qu'on lutte contre les détournements des deniers publics, ces scandales financiers notamment à l’enseignement technique, du fonds minier et d’autres qui ont précédés. Gouverner autrement c’est aussi là où la justice n’est pas à deux vitesses, c'est là où i n'y a pas de détenus politiques, ou d’opinion. Gouverner autrement c'est là où les frontières ne sont pas fermées et c’est également là où les gens peuvent mener librement leurs activités économiques dans leur propre intérêt ainsi que celui du pays. Parce que si je prends l’exemple de la fermeture des frontières, cela cause des préjudices énormes à nos producteurs en milieu local. Les cultures maraichères subissent de plein fouet la fermeture des frontières. Donc, pour nous, gouverner autrement c’est quand un citoyen travaille, produit et parvienne à vivre de cette production avec sa famille, c’est tout cela qui entre en compte. Mais depuis un certain temps on est habitué à ces slogans, aux différentes promesses et c’est ce qui continue, il n’y a pas de changement. C’est pourquoi notre combat, c’est pouvoir apporter un changement qualitatif pouvant permettre à tous les citoyens guinéens de vivre et de s’épanouir dans notre pays en toute fierté », explique cet homme politique.

Mamadou Sinna Baldé, spécialiste des questions de relations internationales quant à lui, garde l’espoir avec le slogan ‘’Gouverner autrement. Selon lui, cela présage un lendemain meilleur dans le cadre de la gouvernance au compte de ce sextennat d’Alpha Condé. "Il faut croire à la volonté affichée du chef de l’Etat", a-t-il dit.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 664-72-76-28

Créé le Mercredi 06 janvier 2021 à 10:51