Chypre : Qu'est-ce qui a tué Bangaly Conté et Abdoulaye Yansané ?

Diaspora guinéenne
Bangaly Conté et Abdoulaye Yansané
Bangaly Conté et Abdoulaye Yansané

NICOSIE-On en sait un peu plus sur la cause de la mort de Bangaly Conté et Abdoulaye Yansané, deux jeunes étudiants guinéens retrouvés inertes dans leur chambre dans la ville de Lefkosa.

Abdoulaye Yansané, né le 27 janvier 1986, étudiant en licence relations internationales et Bangaly Conté, né le 1er novembre 1990, étudiant en licence au département tourisme à l’Université Ombes Kasim Kibris sont décédés le 20 décembre 2020. Tous les deux sont allés en Chypre pour les études depuis 2019. Selon les informations qu’on a reçues, ces deux jeunes sont morts asphyxiés dans leur chambre et sont restés trois jours sans que personne ne soit au courant. Contacté par Africaguinee.com, un étudiant guinéen nous a expliqué dans quelles circonstances ces deux guinéens ont trouvé la mort.

« On était tous ensemble ici, moi c’est la nuit qu’un jeune m’a appelé pour m'informer que ça fait trois (3) jours, il envoie des messages à l'une des victimes qui ne répondait pas. C'est suite à ça qu’il a décidé de venir voir à leur domicile pour avoir le cœur net. Quand il est arrivé dans l’appartement où les jeunes logeaient, il a demandé à leurs voisins des nouvelles de ses amis. Ces derniers lui ont répondu que depuis trois (3) jours, ils n’avaient pas vu les deux jeunes.

Après, il est parti par la fenêtre pour regarder à l’intérieur de la chambre. Il a constaté que les deux jeunes étaient couchés, ils étaient déjà morts. C’est ainsi qu’il m’a informé. A mon tour, j’ai appelé Mohamed, nous sommes venus sur les lieux avec la police et une ambulance. Ils ont pris les corps pour les envoyer à la morgue pour faire l’autopsie », nous a confié Souleymane Diari Diallo.

Selon lui, les résultats de l’autopsie ont révélé qu'ils sont morts asphyxiés. « Aujourd’hui on a reçu les résultats de l’autopsie. Selon les résultats, ils sont morts asphyxiés. Au fait, ils avaient allumé un feu à l’intérieur de leur chambre. Apparemment, ils ont fermé toutes les portes et se sont couchés. Donc c’est ce qui est à l’origine de leur mort », a-t-il expliqué. Il précise qu'avec le consentement des familles éplorées, ils seront inhumés ce dimanche 27 décembre à Chypre.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 666 134 023

Créé le Vendredi 25 décembre 2020 à 23:00