Kintinian: un présumé voleur lynché, les locaux de la gendarmerie saccagés...

Siguiri
Heurts à Kintinian
Heurts à Kintinian

SIGUIRI-Un présumé voleur a été lynché à mort par une foule en colère, ce mardi 15 décembre 2020, dans la sous-préfecture de Kintinian, située à environ 40 kilomètres de la commune urbaine de Siguiri. Les locaux de la gendarmerie ont été également saccagés, par des citoyens enragés. La victime nommée SAM est accusée d'avoir volé une moto et un téléphone. Joint par Africaguinee.com, Alpha Oumar Diallo, témoin oculaire des faits explique :

"Le jeune Mamady Condé a été victime d'un cas de vol dans lequel sa moto et son téléphone ont été emportés. Il est resté dans ça. Hier mardi, le présumé voleur SAM est venu lui revendre son propre téléphone après avoir changé la carcasse. Malheureusement pour lui, il a oublié la puce dedans. Quand Mamady a appelé son numéro à l'aide d'un autre téléphone, soudain le téléphone qu'il venait d'acheter a sonné dans ses mains. C'est ainsi qu'il a arrêté le jeune SAM. Après un bref interrogatoire, SAM a confirmé avoir volé le téléphone avec la moto. Il avoué qu'il revendu la moto à Siguiri.

Il a été conduit à la gendarmerie où il a passé la nuit. Hier matin, deux gendarmes l'ont pris pour l'accompagner à Siguiri pour prendre la moto qu'il a revendu. Mis au courant, des jeunes leur ont barré la route à la sortie. Arrivée à la gendarmerie, la foule a attaqué les locaux de la gendarmerie. Le commandant, les autorités locales, présents sur les lieux sont tous sortis par les fenêtres. Finalement la population a lynché sur place l'accusé SAM", a expliqué ce témoin.

L'insécurité bat son plein dans la préfecture de Siguiri et ses environs. Ce lundi à Doko, deux gamins munis de coupe-coupe ont pris l'initiative de braquer des orpailleurs vers 22heures. Malheureusement, ils sont tombés sur des militaires qui ont mis le grappin sur eux.

 

Depuis Siguiri, Diarra Sidibé

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 16 décembre 2020 à 15:21