Guinée : Cellou et ses alliés sont prêts à "en découdre" avec le Pouvoir...

Investiture d'Alpha Condé
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG et ses alliés de l'ANAD lors d'une conférence de presse à Dixinn, image d'archive
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG et ses alliés de l'ANAD lors d'une conférence de presse à Dixinn, image d'archive

CONAKRY-Le couple "UFDG-ANAD" n'entend pas se plier aux "injonctions"  du ministre Bouréma Condé, qui interdit toute manifestation pacifique ou non, le 15 décembre 2020, jour de l'investiture d'Alpha Condé. Cellou Dalein Diallo et ses alliés sont prêts à en découdre. Car pour eux, il est hors de question de "renoncer" à leur droit. Tout comme le FNDC, l'UFDG et l'ANAD, comptent défier le pouvoir d'Alpha Condé, le 15 décembre alors qu'une dizaine de chefs d'Etats sont attendus dans la capitale guinéenne, ce jour.  

« Le ministre ne fait qu’aggraver la situation des droits de l’homme en Guinée parce que les droits fondamentaux et les libertés publiques sont interdits depuis longtemps. Alors que lui-même dit que le jour d’investiture est une fête de réjouissance, mais en même temps il dit aux autres de ne pas s’exprimer. Ça confirme que la Guinée est dans une crise comme l’a dit certains invités. Mais ça n’empêche pas, nous demandons aux guinéens, puisque le troisième mandat n’est pas accepté par le peuple de Guinée, alors c’est de sortir s’exprimer et démontrer à la face du monde qu’on n’est pas content et que monsieur Alpha Condé n’est celui qui doit être investi » a déclaré Keamou Bogola Haba.

Dans sa déclaration de ce vendredi, le ministre Général Bouréma Condé a annoncé que les forces de l’ordre vont être réquisionnées pour empêcher toute tentative de troubler l’ordre public. Kéamou Bogola Haba dénonce une confusion dans les propos du ministre, car selon lui, les forces de l’ordre sont déjà réquisitionnées depuis for longtemps. Mieux, fait-il remarquer, c’est aussi une interdiction de l’interdiction, car les manifestations sont déjà interdites.

"Pour nous, le statuquo ne change pas.  Nous maintenons notre appel à manifester contre ce mandat illégitime de trop », a martelé cet opposant alors que dans une déclaration publiée ce samedi 12 décembre 2020, le couple UFDG-ANAD, a indiqué qu'il compte sur l'engagement des populations guinéennes en général et ceux du grand Conakry en particulier pour exprimer leur désapprobation totale à l'investiture d'Alpha Condé. "La victoire est proche mais il faut de la persévérance », a martelé le camp de Cellou.

A suivre...

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 664-72-76-28

Créé le Samedi 12 décembre 2020 à 17:46