Mamou : la justice libère Alhassane, le jeune qui a tué son père à l'aide d'un pilon...

Echos de nos régions
Mamou
Mamou

MAMOU-Le tribunal de première instance de Mamou a libéré ce mercredi 2 Décembre 2020, un jeune accuse de parricide.

Alhassane Barry, qui a pourtant été reconnu coupable du "meurtre de son propre père" qu'il a tué en servant d'un pilon, a été libéré.

Et pour cause ? Le tribunal s'est rendu à l'évidence que le jeune parricide souffre d'une démence. Les frais de sa peine ont été mis à la charge du trésor public.

Rappel des faits…

Les faits remontent il y a à peu près cinq mois. Le 05 août dernier, Alhassane Barry a tué son père à l'aide d'un pilon.

L'acte s'est passé à Yalama dans la sous-préfecture de Porédaka. Le prévenu, âgé de 24 ans était en train de battre sa propre mère quand son père a voulu intercéder. C’est en ce moment qu’il a laissé sa maman pour s'en prendre à son père. Il a administré à ce dernier des coups de pilons jusqu’à ce que mort s’en suive.

Depuis Mamou, Habib Samaké

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 03 décembre 2020 à 19:30

TAGS