Exclusif : L’AFD apporte des précisions qui « blanchissent » la Ministre Zénab Dramé…

Guinée
Zénab Nabaya Dramé
Zénab Nabaya Dramé

CONAKRY- C’est une exclusivité Africaguinee.com ! L’affaire des 200 milliards vient de connaître un nouveau rebondissement. L’Agence Française de Développement à travers son Représentant résident en Guinée vient de lever un coin du voile sur le prétendu montant qui aurait été alloué au Département de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi.

De sources concordantes, nous avons appris l’audience que le Président Alpha Condé a accordée à l’Ambassadeur de France et le Représentant de l’Agence française de développement en Guinée. Ces derniers ont été catégoriques envers le Chef de l’État. « L’AFD n’a alloué aucun centime au Département de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi dans le cadre de la lutte contre la COVID-19 en Guinée ».

Cette précision du diplomate français et du patron de l’Agence française de développement vient mettre un terme au prétendu détournement du montant d’un milliard trois cents millions de francs guinéens.

L’autre point qui semble avoir « irrité » les deux invités d’Alpha Condé au Palais Sékoutoureya, c’est notamment le passage de l’article qui parle de prétendues primes que devraient percevoir les enseignants et les centres de formation professionnelle.

« Comment une institution comme l’AFD pourrait donner de l’argent pour distribuer à des enseignants ? », s’interroge un cadre de la Présidence guinéenne.

L’Ambassadeur de France et le Représentant de l’AFD ont lors de cette audience que leur a accordée le Président Alpha Condé, annoncé que c’est trois millions d’euros qui sont prévus dans le cadre de la loi des finances rectificative.

Nous y reviendrons !

 

Boubacar 1 Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 12

Créé le Samedi 28 novembre 2020 à 13:35