Election d’Alpha Condé et tensions postélectorales : Ce qu'en dit l'Union Africaine…

Guinée
Alpha Condé et Moussa Faki Mahamat
Alpha Condé et Moussa Faki Mahamat

ADDIS-ABEBA-Alors que l'élection d'Alpha Condé à un nouveau mandat est toujours contestée par ses concurrents, notamment Cellou Dalein Diallo, l’Union Africaine viennent de clarifier sa position. Dans une note du président de la commission Moussa Faki Mahamat, l'organisation continentale dit avoir pris acte de l’élection d’Alpha Condé pour un 3e mandat.

La victoire d’Alpha Condé est-elle avalisée par l'union africaine et la Cédeao ? Il n'y a l'ombre d'aucun doute désormais.  Les communiqués publiés à cet effet par ces deux organisations sont clairs. Elles s'inscrivent toutes dans la même position. La reconnaissance de la victoire d’Alpha Condé.

«Le Président de la Commission prend acte des résultats définitifs de l’élection présidentielle proclamés par la Cour Constitutionnelle et félicite le Professeur Alpha Condé pour sa réélection à la magistrature suprême de son pays», lit-on dans un communiqué daté du 8 novembre du président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat.

Il a aussi salué la maturité du peuple guinéen qui, selon lui, a fait preuve de responsabilité et de retenue tout au long du processus électoral. Le président de la commission de l'UA a appelé les acteurs politiques guinéens à privilégier l'intérêt supérieur du pays, et à amorcer le dialogue pour régler leur différend.

Pour sa part, le président de la commission de la Cedeao parle de « brillante réélection d’Alpha Condé" à qui il adresse, au nom son organisation ses «plus chaleureuses félicitations», a indiqué Jean Claude Kassi Brou, lundi 09 novembre 2020.

Quant au président ghanéen, Nana Akufo Addo, également président en exercice de la conférence des chefs d'Etat de la Cedeao, il s’est lui aussi fendu un communiqué pour féliciter Alpha Condé.

«Je me joins à beaucoup sur notre continent et à travers le monde pour féliciter le président Alpha Condé, pour sa réélection à la présidence de la Guinée, résultat qui a ensuite été confirmé par la Cour constitutionnelle du pays, le samedi 7 novembre 2020", a déclaré Nana Akufo Addo.

En outre, il a invité son homologue guinéen d’accélérer le processus de dialogue et de réconciliation entre les principales parties prenantes du processus politique afin de bannir le spectre de l'instabilité potentielle.

Avant lui, les présidents de l'Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa, également président en exercice de l’UA, de l’Egypte, de la Palestine, de la Russie, de la Djibouti et tant d’autres avaient adressé des messages de félicitations à Alpha Condé pour son "élection" au terme du scrutin du 18 octobre en Guinée.

Conformément à la Constitution, Alpha Condé va prêter serment le 21 décembre prochain.

 

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 669 91 93 06

Créé le Jeudi 12 novembre 2020 à 11:12

TAGS