USTG: Comment la "réconciliation" se fera-t-elle entre Soumah, Sow et cie?

Syndicat
Abdoulaye Sow et Aboubacar Soumah
Abdoulaye Sow et Aboubacar Soumah

CONAKRY-Les leaders des différentes factions rivales de l'union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) ont décidé d’enterrer la "hache de guerre". Dame Kadiatou Bah, Aboubacar Soumah, Abdoulaye Camara et Abdoulaye Sow ont posé un acte qui sera déterminant pour l'avenir de cette centrale syndicale.

Le vendredi 6 novembre dernier, sous les auspices de l’ancien ministre El hadj Ousmane Souaré et de l’ancienne ministre Mme Guilao membre du conseil économique, social et environnemental, les leaders de l'USTG ont décidé de fumer le "calumet de la paix", lors du symposium de feu Louis Mbemba Soumah au palais. Comment cette réconciliation se fera-t-elle entre les leaders des factions rivales de l'USTG ? Pour matérialiser cette réconciliation, une commission a été mise en place.

« L’idée a été acceptée par tout le monde. Il faut la concrétiser par une réunion, une conférence s’il faut qu’on se retrouve avec les doyens syndicalistes notamment Dr Ousmane Souaré, Mme Guilao et Ibrahima Khalil Konaté K au carré qui se sont manifestés volontaires pour réunir les parties et échanger pour concrétiser. Les volontés sont affichées mais il reste la concrétisation » déclare Abdoulaye Sow.

D’ores et déjà, une commission constituée des personnes citées ci-haut plus le secrétaire Général de la CNTG (Confédération nationale des Travailleurs de Guinée), a été mise en place pour faire asseoir les uns et les autres et échanger sur la faisabilité de cette unité.

C’est à l’issue de ces échanges que la commission va essayer de ramener les différents protagonistes à former deux organisations syndicales puissantes. Parce qu’il faut rappeler que depuis 2018, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) est divisé en deux factions. L’une dirigée par Aboubacar Soumah et l’autre Dame Kadiatou Bah, tous se réclamant membres fondateurs de l’organisation.

Cette crise a fini par gangrener le syndicat, entrainant la division au sein même de la centrale, l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée. D’un côté, la faction d’Abdoulaye Sow et de l’autre celle dirigée par Abdoulaye Camara dont le congrès a été organisé à Mamou. 

"Avec l’appui des doyens, nous avons accepté d’enterrer la hache de guerre et on s’est congratulé. Maintenant les jours à venir, la CNTG va assurer la médiation. Nous attendons pour voir comment mettre à jour cette unité », a confié de son côté Aboubacar Soumah, secrétaire général du SLECG.

Il faut dire que la division de l'UTSG avait affecté feu Louis Mbemba Soumah décédé le 1er novembre 2020, des suites d’une crise cardiaque. Mais bien avant sa mort, l’ex compagnon de Rabiatou Serah Diallo disait que le syndicat est divisé par les politiques.

« Il va falloir reprendre tout à zéro, remettre tout sur les rails, appeler tout le monde, qu’on s’assoie, qu’on s’entende… Tant qu’on ne fera pas ça, ça n’ira pas », confiait-il le 12 juin dernier à Africaguinee.com.  

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 610-02-09-39

Créé le Lundi 09 novembre 2020 à 11:45