Réaction à chaud de Kabélé Camara: "Je ne reconnais pas ces résultats…"

Résultats de l'Election présidentielle

CONAKRY-Abdoul Kabélé Camara, candidat malheureux au scrutin présidentiel du 18 octobre vient de réagir suite à l'arrêt rendu ce samedi 7 novembre 2020 par la Cour Constitutionnelle, confirmant la victoire d'Alpha Condé avec 59.5%.

L'ancien ministre de la défense crédité de moins de 1% des suffrages exprimés, dit ne pas reconnaitre les résultats publiés par la Cour Constitutionnelle. Au micro d’un journalistecd’Africaguinee.com, le leader du RGD prévient que cette décision va contribuer à la déconstruction de la démocratie et de l’alternance en Guinée.

‘’ Je ne reconnais pas ces résultats proclamés par la Cour constitutionnelle parce qu’en aucun cas un candidat ne peut obtenir au premier tour la majorité requise. C’est impossible’’, a martelé le leader du RGD.

Selon l’ancien ministre de la sécurité, un examen sérieux par cette cour aurait pu au moins envoyer les deux premiers candidats au second tour. Pour lui, un candidat ne peut pas gagner au premier tour.

‘’ C’est une mauvaise décision qui a été rendue aujourd’hui. Des candidats ont présenté des documents fiables donnant d’autres chiffres qui permettent de croire que le candidat de l’UFDG par exemple a recueilli 53%. Pour ne pas aller à l’examen de tous ces documents, elle a botté en touche tout ce que les uns et les autres ont dit’’ a-t-il regretté.

Dans ses propos, il martèle que la Cour Constitutionnelle a manqué ce grand rendez-vous de l’histoire. Aux dires de l’avocat, cette institution est juridiquement passée à côté du droit allant même jusqu’à l’encontre de son propre arrêt rendu le 16 octobre dernier, notifié seulement au candidat le lendemain du scrutin.

’C’est l’arrêt qui en joignait à la CENI de remettre les procès-verbaux des bureaux de vote aux représentants des partis politiques. Ne le faisant pas, c’est une irrégularité qui entache le processus électoral. Politiquement, la cour constitutionnelle a manqué le rendez-vous de l’histoire puisqu’elle n’a pas pu se mettre au-dessus de la mêlée, à garder son indépendance, en entérinant purement et simplement le rejet de toutes les requêtes des partis politiques qui ont manifesté la volonté d’aller devant cette cour avec l’espoir qu’une décision honorable va sortir. Malheureusement cette cour est passée à côté’’ a dit Me Abdoul Kabélé Camara.

La conséquence de cette décision selon le leader du RGD est que cette institution fait désormais partie de celles qui contribuent à préparer le lit de l’instabilité en Guinée.

’Nous nous en sortirons pas, parce qu’encore une fois c’est un autre rendez-vous manqué de l’histoire. Pour la suite nous aviserons puisqu’on a constaté les non-droits. En ce qui concerne le candidat du RGD, (…),. Nous ne reconnaissons pas cette victoire du candidat qui a été proclamé par la cour constitutionnelle", a-t-il insisté.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Samedi 07 novembre 2020 à 14:52