Election présidentielle en Guinée : le constat dans les régions de l’intérieur du pays…

Guinée
Des électeurs devant un bureau de vote dans la préfecture de Mali
Des électeurs devant un bureau de vote dans la préfecture de Mali

Ce dimanche 18 octobre, 5 410 000 de guinéens sont appelés aux urnes pour élire le futur président de la république parmi les 12 candidats en lice. Le constat à l'intérieur du pays à travers nos correspondants régionaux, est que le vote se déroule dans le calme. 

A Mali, une préfecture située à 120km de la commune urbaine de Labé, le vote se déroule convenablement. La mobilisation est de taille devant les bureaux de vote. Aucun incident majeur n’a pour l’instant été signalé. 

Dans la préfecture de Siguiri, fief du parti au pouvoir, les opérations de vote ont démarré très tôt dans certains de bureaux de vote. L’on note l’absence de certains délégués. Dans les bureaux de vote : BBC S2-1, BBC S2-2, BBC S1-1, BBC S1-2, BBC S2-3, l’on note l’absence des délégués de certains partis politiques, notamment de l'opposition. Par endroit il n’y a que le RPG, l'UFDG et le PADES qui sont représentés, rapporte notre correspondant. 

Il faut noter que la circonscription de Siguiri totalise 455 605 électeurs répartis dans 1 093 bureaux de vote selon la commission électorale préfectorale indépendante.

Dans la préfecture de Kindia, ils sont au total 19 2154 électeurs qui sont appelés à se rendre aux urnes pour départager les 12 candidats en lice. Dans la cité des agrumes, les électeurs se sont très tôt rendus dans les urnes pour accomplir leur devoir civique de vote. 

A 7h déjà les bureaux de vote étaient ouverts sous une pluie battante. Aucune anomalie n’est à signaler. Les kits électoraux sont présents dans les bureaux de vote sillonnés. Toutefois, certains électeurs ont eu du mal à faire une distinction entre la carte d’électeur des législatives et celle de la  présidentielle de 2020. 

Dans la préfecture de Kindia, ils sont au total 192.154 électeurs répartis 225 bureaux de vote. Selon le constat de notre correspondant, les citoyens se sont fortement mobilisés pour s’acquitter de leur devoir civique dans la ville de Kindia. Pour l'heure aucune activité économique n’est en marche. Dans les bureaux de vote visités ce matin, les délégués des partis politiques sont moins représentés. Il faut noter la présence de quelques observateurs. D’autres électeurs ont du mal à retrouver leurs bureaux de vote.     

A Faranah les opérations ont bien débuté. Pour l'heure, aucune fausse note majeure n'est signalée. Dans les quelques bureaux de votes sillonnés, le vote se déroule dans le calme. L'engouement est total. Il y a de longues files d'attente qui se sont créées devant les centres de vote très tôt le matin.

Dans la préfecture de Kankan, les opérations de vote pour la présidentielle ont démarré ce dimanche 18 octobre 2020, dans l'engouement. On note une forte mobilisation des citoyens. Depuis 7 heures, bon nombre des bureaux de votes ont ouvert leurs portes aux électeurs. C'est le cas au quartier gare situé au centre-ville de Kankan. 

Là, les autorités locales menées par le Gouverneur de la région Sadou Keita, ont voté au bureau de numéro 2, école primaire franco-arabe. Dans ce bureau vote, l'affluence des électeurs est remarquable. Après avoir accompli son devoir civique, le Gouverneur de Kankan, a iinvité les citoyens au calme, à la sérénité, à la paix et à la quiétude sociale pour le bon déroulement du scrutin dans sa juridiction. Dans la commune urbaine de Kankan, on compte 142 451 d'électeurs répartis dans bureau de vote 332.

Au total 215 615 électeurs sont appelés à voter dans la préfecture de Nzérékoré. Ces électeurs sont répartis dans 490 bureaux de vote. Pour le moment, l'engouement règne dans des bureaux de vote, a constaté sur place notre reporter. 

Les citoyens se sont mobilisés pour aller faire le choix de leur futur président. Cependant, certains citoyens n'ont pas reçu leurs cartes d'électeurs jusque-là. Selon le rapporteur de la CEPI de Nzérékoré, ce sont des personnes qui ne sont pas passées devant la machine pour se faire recenser lors des opérations d'enrôlement exceptionnel. 

A signaler que les mesures sanitaires ne sont pas du tout respectées dans les bureaux de vote que nous avons visité.

 

La coordination des correspondants

Créé le Dimanche 18 octobre 2020 à 14:04