Sadou Keita: "Dire qu'il y a un départ massif des Peulhs de Kankan vers le foutah…"

Violences à Kankan
Sadou Keita, gouverneur de la région de Kankan
Sadou Keita, gouverneur de la région de Kankan

CONAKRY-Le Gouverneur de la région administrative de Kankan vient de briser le silence sur les violences survenues les 10 et 11 octobre dans le Nabaya. Des violences ayant conduit au départ de certaines victimes pour la moyenne Guinée.

Sakou Keita qui regrette ces violences et présente sa compassion aux victimes a déclaré ce jeudi 15 octobre 2020, dans un communiqué dont copie est parvenue à notre rédaction, qu'il n'a pas pu vérifier les informations selon lesquelles, il y a eu un départ massif des peulhs de Kankan vers le foutah.  

"Il m'a été donné de constater sur maints réseaux sociaux, qu'il y a un départ massif de la communauté peulhe de Kankan à destinations du Foutah. Ce pendant cela ne m'a pas été rapporté ni vérifié", a soutenu le gouverneur de Kankan.

Selon Sadou KEITA, les violences survenues dans sa zone d'autorité sont l'œuvre de loubards qui ont profité d'une circonstance. A l'en croire, il n'a nullement été question de persécution d'une ethnie contre une autre.  

"Au-delà des interprétations tendancieuses, sur les réseaux sociaux il n'a pas été question de persécution d'une ethnie contre une autre. Il y a eu cependant des loubards qui ont profité de la circonstance pour commettre des actes de vandalisme dont ont été victimes des peulhs et des malinkés", a-t-il mentionné.

A suivre…

 

Depuis Kankan, Facély Sanoh

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Jeudi 15 octobre 2020 à 16:49

TAGS